(evigwerderphotographie.ch / Evi Gwerder)

Voici comment on apprend à nager: conseils d’une experte pour choisir son cours

Oublier l’agitation du quotidien, se familiariser avec l’élément eau et se sentir bien. De nombreux parents savourent le temps passé avec leur bébé ou leur bambin lors du cours de natation et les plus grands enfants se réjouissent des premières fois où ils nageront sans aide. Qu’est-ce qui est important au moment de choisir un cours? Nadja Winter-Zeller, propriétaire de l’école de natation Gumpifrosch et mère de trois enfants, donne de précieux conseils.

Qu’est-ce qui est important au moment de choisir un prestataire?

Informez-vous sur le site Internet des écoles de natation, demandez quelles expériences ont faites votre entourage et cherchez à prendre contact personnellement avec le responsable du cours. Voici les points importants:

  • Un groupe de taille raisonnable
    Cours parents-enfants: 6 à 12 paires parent-enfant, selon la taille du bassin
    Cours pour enfants: au max. 5 à 7 enfants (non-nageurs) ou 8 à 10 enfants (nageurs) par moniteur
  • Température optimale de l’eau
    Nourrissons jusqu’à 1 an: 32 à 34°C
    Petits enfants: 30 °C
  • Durée de la leçon
    Nourrissons: 30 minutes
    Bambins à partir de 3 ans avec parents: jusqu’à 40 minutes
    Enfants en âge préscolaire sans parents: 30 à 40 minutes
    Enfants en âge scolaire: 45 minutes
  • Responsables du cours
    Quelle formation ont les moniteurs? Quelles formations continues sont suivies? Swimsports.ch, Swissswimming et J&S sont des formations valables en Suisse.
    Le moniteur sait-il s’adapter aux besoins des enfants?
  • Leçon d’essai
    Si c’est possible, il vaut la peine de faire une leçon d’essai ou d’observer une leçon.

Pour des raisons sanitaires et psychologiques, il faut renoncer à l’immersion par des tiers (tirer/pousser sous l’eau). De manière générale, je vous recommande de ne participer qu’aux exercices avec lesquels vous êtes à l’aise. Un bon moniteur se montrera compréhensif. Par ailleurs, les plus grandes écoles de natation ne sont pas toujours les meilleures. Il vaut la peine de regarder de plus près.

Quel est l’âge idéal pour commencer?

  • Bébés-nageurs: au plus tôt quatre mois après la naissance
    L’enfant soutient sa tête par lui-même pendant plusieurs minutes, a moins vite froid et son système immunitaire est déjà mieux développé. Pour les prématurés, on tient compte de la date d’accouchement prévue.
  • Cours de natation pour enfants sans les parents: dès que l’enfant est en âge préscolaire
    L’enfant ne doit pas avoir peur de l’eau, doit pouvoir mettre son visage sous l’eau et se doucher de manière autonome. En guise de préparation, je recommande de participer à un cours parents-enfants pour les bambins.

Mon enfant a peur de l’eau. Comment l’aider?

  • Il faut lui laisser du temps! On n’apprend pas non plus à marcher en dix fois trente minutes.
  • Prendre les peurs au sérieux! Des phrases comme „Ce n’est pas si difficile que ça!“ ne produisent souvent que le contraire et renforcent encore plus le découragement de l’enfant.
  • Mettre en place des conditions-cadres optimales: donner envie d’être dans l’eau, amener la fantaisie et les intérêts de l’enfant dans l’eau.
  • Motivation: en tant que mère de trois enfants, je comprends l’impatience. Cependant, la frontière entre encourager et forcer est ténue. L’enfant doit TOUJOURS pouvoir décider par lui-même s’il veut faire un exercice ou pas.

Cela pourrait vous intéresser

Cahier d’exercices «Gumpifrosch lernt schwimmen» (en allemand seulement) comprenant les exercices principaux pour familiariser les enfants de deux ans et plus avec l’eau

Commandez maintenant

(disponible en librairie à partir de juin 2016).

Votre enfant aime être dans l’eau, mais ne veut pas nager?

Laissez à votre enfant assez de temps, d’espace et d’occasions, car apprendre à nager devrait avant tout être un plaisir. Il est beaucoup plus facile de plonger pour aller chercher une baguette magique ou une pierre que l’enfant a peinte lui-même que pour aller chercher une bête assiette de plongée. L’enfant doit avoir le plus de plaisir possible et ne pas remarquer qu’il s’agit d’apprendre quelque chose.

Quels sont les principes d’enseignement de Gumpifrosch? Qu’est-ce qui vous distingue?

A Gumpifrosch, l’accent est mis sur le plaisir. Je donne des cours à des enfants de quatre mois à sept ans, avec et sans les parents. Tous mes cours sont basés sur le plaisir d’être dans l’eau. Les exercices se font sous forme de jeux et de chansons et comprennent une dose d’aventure. Je donne aussi des conseils aux parents concernant l’apprentissage de la natation et j’enseigne aux enfants les règles à observer autour de l’eau.
Dans mes cours, nous n’immergeons PAS les enfants, donc aucun enfant n’est tiré ou poussé sous l’eau. Je pense que l’immersion est mieux apprise lorsque l’initiative vient de l’enfant lui-même. Cela n’est possible qu’à partir d’environ un an et demi.

Que peut faire une assurance comme la CSS pour promouvoir la santé des personnes?

A la base, j’ai une formation d’assistante d’entreprise en pharmacie. Les coûts du système de santé ces prochaines années seront très élevés. C’est pourquoi il est judicieux de déjà enseigner une bonne compréhension de la santé et du corps aux enfants et à leurs parents. Je vois un grand potentiel dans le domaine de l’alimentation et des efforts physiques. En tant que mère de famille, je sais aussi combien une contribution financière pour l’utilisation d’offres de promotion de la santé est bénéfique. Je me réjouis de voir que la CSS met déjà cela en pratique aujourd’hui.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *