Ein ergonomischer Arbeitsplatz für einen entspannten Nacken
(Gettyimages)

Une place de travail ergonomique pour une nuque détendue

Au travail, il n’est pas rare de ressentir des douleurs cervicales. Néanmoins, il est possible d’aménager sa place de travail pour préserver sa nuque. On peut en outre la détendre en faisant des pauses actives et en changeant régulièrement de position.

Travailler devant un écran tous les jours est fatigant non seulement pour nos cellules grises, mais aussi pour tout notre appareil locomoteur. L’étude SBiB (Enquête suisse dans les bureaux) confirme que cela entraîne souvent des douleurs:

Sur 1230 personnes interrogées, environ 68% ont déclaré souffrir au moins une fois par jour de douleurs cervicales.

Comment les douleurs de la colonne cervicale apparaissent

Les douleurs cervicales peuvent avoir de nombreuses causes qui ne sont pas forcément liées au travail de bureau. Toutefois, comme ce type de travail implique souvent de rester longtemps assis en fixant un écran, il est particulièrement propice à l’apparition de tensions. Pour que la place de travail soit ergonomique, il faut que le mobilier soit réglé en fonction des besoins de chacun, ce qui permet de réduire la charge sur la nuque. Un éclairage adéquat et une température adaptée aident également à éviter les tensions.

Mais ce n’est pas tout: lorsqu’on reste assis pendant longtemps devant l’écran dans une position recroquevillée, certains muscles se raccourcissent. Ces déséquilibres entraînent des tensions et des malpositions. C’est pourquoi il est vraiment important de faire régulièrement des pauses pour se dégourdir. Idéalement, il faudrait pouvoir aussi travailler debout de temps en temps.

Voici comment combattre les douleurs cervicales

Aménager sa place de travail de manière ergonomique

Pour atténuer les douleurs, voire empêcher leur apparition, il est important d’adapter sa place de travail à ses besoins. En réglant convenablement sa chaise de bureau, son bureau et les autres appareils, on réduit les sollicitations pour l’ensemble du corps et donc celles qui touchent directement la nuque. Mais alors, comment faire pour adapter sa place de travail à ses besoins? La Box CFST vous explique comment faire, gratuitement et pas à pas.

Changer fréquemment de position

La manière dont nous nous asseyons et nous tenons debout influence aussi notre bien-être au travail. Idéalement, il ne faut passer que 60% de son temps de travail assis. Même lorsqu’on est assis, il faut continuer à bouger. On peut par exemple faire basculer son bassin d’avant en arrière ou faire rouler ses épaules. Il faudrait passer au moins 30% du temps de travail debout et 10% en marchant. L’essentiel est de changer souvent de position. Cela stimule la circulation sanguine au niveau de la musculature et réduit les tensions musculaires.

En gardant la tête bien droite, dans le prolongement de la colonne vertébrale, on réduit la charge pour la nuque. Si on avance trop la tête en direction de l’écran, la musculature cervicale est constamment sollicitée et tendue.

Faire des exercices en mouvement et des exercices de détente

Le matin et l’après-midi, prenez quelques minutes pour faire des exercices. Il suffit déjà de consacrer deux minutes aux étirements et aux massages simples, puis deux minutes pour des exercices de force ou de mobilité. Un exercice simple et efficace pour la nuque, que vous pouvez également faire assis, consiste à basculer la tête vers l’arrière puis à faire lentement des cercles d’une épaule à l’autre.

 

Réduire les douleurs au travail

vivit, le centre de compétence pour la santé et la prévention de la CSS Assurance, aide les entreprises à agencer leurs places de travail de manière ergonomique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *