Aufstehen
Beschwingt und federleicht aufstehen: Wunschdenken oder bald Realität?

Se lever de bonne humeur et léger comme une plume: un vœu pieux ou bientôt une réalité?

Sauter du lit de bonne humeur le matin, reste pour beaucoup au stade du désir. L’ivresse du sommeil pèse trop lourd dans les membres et sur les paupières. Avec quelques adaptations du mobilier de la chambre à coucher et du rituel matinal, il est cependant possible de secouer cette chape de plomb.

Lors du sommeil léger, on est proche du réveil

Le sommeil est une succession de sommeil léger, sommeil profond et sommeil paradoxal (au cours duquel on rêve). Lorsqu’on s’endort, on passe tout d’abord par une phase de sommeil léger (phases de sommeil 1 et 2) avant d’atteindre le stade du sommeil profond (phases de sommeil 3 et 4). A chaque phase de sommeil profond succède une phase de rêve, la phase REM (‚Rapid Eye Movement‘) car, pendant cette phase, les yeux bougent derrière les paupières fermées.

SchlafphasenUn cycle de sommeil profond et de sommeil paradoxal dure environ 90 minutes et se répète de quatre à six fois par nuit. Lors des deux premiers cycles notamment, le sommeil profond est très prononcé. Plus tard dans la nuit, le sommeil léger et le sommeil paradoxal prennent de plus en plus de place. C’est aussi pourquoi il est plus facile de se réveiller lorsque le sommeil dure plus longtemps.

Se réveiller au bon moment

Environ une heure avant le réveil, le dormeur glisse dans un demi-sommeil, comme lors de la phase de l’endormissement. Lors de cette phase de sommeil léger, nous bougeons plus que pendant le sommeil profond ou le sommeil paradoxal. Avec des aides techniques, on peut mesurer les mouvements de la personne qui dort. C’’est cette possibilité qu’utilisent les réveils chronobiologiques qui ne sont pas liés à une heure fixe de réveil mais à une période plus longue pour le réveil. Si le dormeur remue plus, le réveil chronobiologique l’enregistre et donne le signal du lever. Des capteurs sont placés dans des bracelets spéciaux ou sur le matelas (App réveil).

Des aides techniques pour se réveiller plus facilement?

Les scientifiques ne contestent pas le fait qu’un capteur puisse reconnaître le sommeil léger. Mais on peut douter que l’évaluation du programme et l’attribution à des phases de sommeil fonctionne correctement.

Quel est le rapport avec les ‚alouettes‘ et les ‚chouettes‘?

Tout le monde n’a pas le réveil aussi difficile. Il existe des personnes qui sont tout à fait réveillées le matin et en pleine forme mais qui se couchent plutôt ‚avec les poules‘. Ce sont les lève-tôt, aussi appelés ‚alouettes‘. Les personnes qui sont de mauvaise humeur le matin, qui n’arrivent pas à sortir de sous la couette mais qui sont de plus en plus en forme au fil des heures de la soirée font partie des ‚chouettes‘. La tendance à être du soir ou du matin est déterminée par nos gènes. 80% des personnes sont cependant d’un type indéterminé, c’est-à-dire qu’ils ne sont ni alouettes ni chouettes. Il y a certains déplacements qui ont à voir avec l’âge, l’environnement social et le mode de vie de la personne. Ainsi, par exemple, les jeunes ont tendance à être provisoirement des ‚chouettes‘.

Pourquoi on ne peut pas se lever le matin

Outre le fait d’être une chouette, il y a d’autres raison pour lesquelles il est difficile de sortir du lit le matin. Il semble que notre corps ne soit pas, par nature, fait pour un rythme de 24 heures. Si nous vivions sans nous préoccuper de l’heure et sans contact avec l’environnement et la lumière du jour, notre corps se réglerait sur un rythme de 25 heures plutôt que sur un rythme de 24 heures. C’est-à-dire que nous nous lèverions chaque jour une heure plus tôt que le jour précédent.

Mais comme la plupart des gens ont le déroulement de leur journée bien réglé, il ne reste rien d’autre à faire pour ceux qui ont du mal à se lever que de ruser pour répondre à leur disposition naturelle.

Ruse 1: de la lumière contre l’hormone du sommeil

Lorsqu’il y a de la lumière, le corps bride la production de l’hormone du sommeil, la mélatonine, et nous nous réveillons automatiquement. Des rideaux entre-ouverts ou des persiennes laissent pénétrer la lumière du jour dans la chambre. En hiver, un minuteur placé sur la lampe de chevet peut aider en ce sens qu’il y a déjà de la lumière dans la chambre avant que le réveil ne sonne.

Ruse 2: des sons agréables pour être de bonne humeur

Un réveil qui a un bruit de crécelle est certes efficace mais n’est pas bon pour l’humeur. Des musiques douces préprogrammées avec des rythmes coulants flattent l’oreille et facilitent le réveil.

Ruse 3: s’étirer et respirer pour stimuler la circulation

S’étirer après avoir entendu le réveil et respirer profondément plusieurs fois devant la fenêtre ouverte fournit de l’oxygène au corps, stimule l’irrigation du cerveau et active la circulation.

Ruse 4: une douche alternant le chaud et le froid pour un rafraîchissement stimulant

Les courageux commencent leur journée par une douche alternant le chaud et le froid. Pour cela doucher les pieds, les jambes, le haut du corps et le visage avec de l’eau chaude. Ensuite vient, dans le même ordre, la douche froide. Répéter deux à trois fois l‘opération. Toujours terminer par la douche froide. Si on a le courage de le faire, on chasse ainsi la fatigue et on se réveille plus facilement.

Ruse 5: commencer la journée tranquillement

Si vous avez tendance à être de mauvaise humeur le matin, essayez de mettre le réveil un peu plus tôt au lieu de commencer la journée frénétiquement. Un petit rituel pour le petit déjeuner renforce et contribue à rendre encore plus agréable ce moment matinal.

Sources:
www.faz.net
www.spiegel.de/wissenschaft
www.schlaf.de
Le Schlafmagazin (magazine du sommeil), 16.02.2012, Comment les gènes influent sur notre sommeil, Meditext Dr Antonic

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *