Natürliche Schlafmittel: Die beruhigende Wirkung von Pflanzen
(Gettyimages)

Remèdes naturels pour le sommeil: l’effet relaxant des plantes

Que faire lorsque le sommeil ne veut tout simplement pas venir? Les remèdes naturels sont relaxants et ont relativement peu d’effets secondaires.

Environ 200 000 Suisses prennent des somnifères tous les jours ou presque. D’après le Monitorage suisse des addictions, les plus consommés sont surtout les benzodiazépines et autres médicaments similaires. Beaucoup de ces substances présentent un risque d’addiction et des effets secondaires, surtout lorsqu’on en prend régulièrement. Les alternatives à base de plantes peuvent prévenir ce danger.

Huit remèdes naturels en un coup d’œil:

Racines de valériane

S’endormir et dormir d’une traite avec la thérapie du sommeil en ligne

La CSS prend en charge les coûts d’une thérapie du sommeil en ligne pour les personnes qui disposent d’une assurance complémentaire pour frais de guérison.
Un classique des remèdes maison. On considère que l’effet de ces racines au goût amer est garanti dès lors que le dosage estsuffisamment élevé (env. 6 grammes). Toutefois, il n’apparaît qu’après quelques jours, c’est pourquoi la plupart des médicaments phytothérapeutiques pour le sommeil sont souvent une association entre la valériane et d’autres substances qui agissent plus rapidement. Toujours est-il que la valériane a des effets durables et constitue donc un bon tranquillisant.

Houblon
Sous forme d’huile essentielle ou d’infusion, le houblon a des effets apaisants connus depuis des siècles, surtout lorsqu’on le combine avec la mélisse et la valériane.

Mélisse
Outre ses propriétés anti-inflammatoires, la mélisse est apaisante. Il n’est donc guère surprenant de la retrouver dans de nombreux remèdes phytothérapeutiques pour le sommeil.

Lait et miel
D’une part, la simple chaleur du lait fatigue le corps. D’autre part, le lait contient du tryptophane, un acide aminé qui favorise le sommeil. Quant au miel, il stimule la production de tryptophane, d’où l’efficacité de ce mélange pour bien dormir. Si les experts du sommeil le recommandent, ce n’est pas seulement pour les effets du tryptophane: si la tasse de lait au miel devient un rituel du soir, le corps s’auto-programme pour le sommeil, et la fatigue survient.

Amandes
Le lait d’amande et les amandes elles-mêmes contiennent de la mélatonine. Cette hormone du sommeil est produite par le corps dès qu’il fait sombre pour le préparer au sommeil. Même s’il n’est pas prouvé qu’elles font dormir indépendamment d’autres substances, les amandes sont une bonne source de magnésium et de calcium, lesquels détendent les muscles et, en agissant avec la mélatonine, favorisent le sommeil.

C’est aussi le cas de l’avoine, plante médicinale de l’année 2017, et de la passiflore.

La lavande
La lavande agit principalement par le fait qu’elle dégage certains arômes qui détendent et apaisent. Rien que le parfum de son huile essentielle invite au sommeil. Ce n’est probablement pas le cas pour tout le monde, mais il vaut la peine d’essayer.

D’autres parfums ont ces propriétés: beaucoup de personnes ont dans leur chambre à coucher un coussin garni de copeaux d’arolle.

Effets secondaires?

Sous forme d’infusion, les remèdes naturels sont sans danger, y compris pour les femmes enceintes et les enfants. Les remèdes phytothérapeutiques sont conçus surtout pour lutter contre des troubles du sommeil légers. Lorsque les troubles du sommeil sont très lourds, il faut discuter de la médication, même naturelle, avec son médecin.

 

 

Mélange maison spécial sommeil:

50g de valériane
25g de fleurs de houblon
25g de feuilles de mélisse
25g de feuilles de lavande

Versez une cuillère à soupe du mélange séché dans 2 dl d’eau chaude et laissez infuser 10 min. Une fois que la tisane est refroidie, vous pouvez l’aromatiser à votre goût: le miel, le lait (ou lait d’amande ou lait d’avoine) et la cannelle conviennent particulièrement bien.

 

 

Résoudre les problèmes de sommeil à long terme

Les remèdes naturels pour le sommeil sont utiles à court terme. A long terme, il n’est possible d’éliminer les troubles qu’en identifiant leur origine et en prenant des mesures.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *