Welche Wirkung hat die Grippeimpfung?
(Gettyimages)

Quel effet a le vaccin contre la grippe?

«Lâche-nous!», se sont dit beaucoup de personnes qui, malgré la vaccination, ont été clouées au lit par la dernière vague de grippe. L’hiver dernier, non seulement la grippe saisonnière s’est prolongée, mais encore le vaccin ne protégeait pas contre de nombreuses souches virales.

Comme dans la plupart des pays européens, durant la saison grippale 2017/2018, on a utilisé un vaccin trivalent ainsi qu’un vaccin quadrivalent. Mais seule 14% de la population s’est faite vacciner. En outre, le vaccin trivalent ne protégeait pas contre la souche qui sévissait justement en Suisse. Par conséquent, beaucoup de personnes sont tombées malades malgré la vaccination contre la grippe.

Les effets du vaccin contre la grippe

Des études ont montré que l’efficacité du vaccin chez les personnes non hospitalisées ne se situait qu’entre 25% et 52%, soit un taux bien plus bas que l’année précédente. Par extrapolation, plus de 330 000 personnes ont par ailleurs consulté un médecin à cause de la grippe, et l’épidémie a duré quinze semaines; presque cinq semaines de plus que la moyenne des dix saisons passées. Un grand nombre de personnes vaccinées sont certes tombées malades, mais l’Office fédéral de la santé publique (OFSP) souligne que «même si son efficacité n’est pas optimale, beaucoup d’éléments indiquent que le vaccin contre la grippe permet de réduire la gravité de la progression de la maladie, le risque de complications et le taux de mortalité lié à la maladie».

Les vaccins utilisés cette année

Le vaccin contre la grippe

Les recommandations complètes de l’Office fédéral de la santé publique montrent en détail quand il est judicieux de se faire vacciner contre la grippe.
Durant cette saison, un total de cinq vaccins contre la grippe sont utilisés en Suisse, dont deux sont des vaccins quadrivalents. La composition a été élaborée par l’Organisation mondiale de la santé en février 2018 déjà. A ce moment-là, la grippe sévissait encore dans le pays. Au total, un bon million de doses sont prêtes à l’utilisation, comme il y a un an. Selon l’OFSP, la grande majorité des doses à la disposition de la Suisse en 2018 sont des vaccins quadrivalents. La saison grippale dernière, il s’agissait d’une bonne moitié.

Recommandations de l’OFSP

L’OFSP recommande surtout aux personnes à risque accru de complications en cas de grippe de se faire vacciner. Il s’agit:

  • des personnes de plus de 65 ans;
  • des femmes enceintes et des femmes ayant accouché au cours des quatre dernières semaines;
  • des prématurés (nés avant la 33e semaine ou d’un poids inférieur à 1500 g à la naissance) dès l’âge de 6 mois pendant les deux premiers hivers suivant la naissance;
  • des personnes (de plus de 6 mois) souffrant de certaines maladies chroniques, dont les maladies cardiaques et respiratoires.

Le vaccin est aussi recommandé aux personnes qui, dans le cadre de leurs activités privées ou professionnelles, sont régulièrement en contact avec des personnes appartenant à l’une des catégories susmentionnées.

  • S'abonner à la newsletter

    Notre newsletter paraît chaque mois et contient des informations utiles sur les sujets relatifs à la santé, à la forme, à l’alimentation, à l’économie sur les primes et plus encore.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *