Was passiert im Körper beim Fasten?
(Gettyimages)

Que se passe-t-il dans le corps quand nous jeûnons?

La réponse dépend des effets sur le corps et des enseignements de la recherche. Certains pensent que jeûner permet de traiter un cancer, d’autres estiment que c’est néfaste. Des études longitudinales supplémentaires chez l’homme sont encore nécessaires, mais l’état actuel de la recherche est prometteur.

Voici ce qu’il se passe dans le corps lors d’un jeûne

Programme nutritionnel mycoach pour changer les habitudes alimentaires

Souhaitez-vous vous nourrir sainement et ainsi prévenir l’apparition de certaines maladies? En collaboration avec mycoach, nous vous proposons le programme nutritionnel.
Pendant les premières heures du jeûne, le corps fonctionne normalement. Il dégrade le glycogène (des sucres complexes) contenu dans le foie et les muscles pour gagner en énergie. Après 12 à 24 heures, une fois que les réserves en glycogène sont épuisées, le métabolisme se modifie et utilise les graisses comme source d’énergie. Un processus mieux connu sous le nom de cétogenèse. Pendant cette phase, des effets indésirables peuvent survenir, tels que des maux de tête, des vertiges, une fatigue ou des douleurs musculaires. Une fois que ces ressources sont elles aussi épuisées, le corps passe d’un mode «jeûne» à un mode «faim». A partir de là, le corps diminue le métabolisme et utilise le tissu musculaire pour puiser de l’énergie. Cet effet ne survient toutefois qu’après plusieurs journées consécutives de jeûne.

Pourquoi jeûner est bon pour la santé

Des recherches, principalement des études menées sur des animaux, montrent que le jeûne intermittent offre des avantages physiques. Jeûner influence les processus du métabolisme et les processus cellulaires. Cela améliore certains facteurs de santé comme la sensibilité à l’insuline, réduit la tension artérielle et a une action anti-inflammatoire.

De plus, jeûner est souvent mis en lien avec l’autophagie et l’apoptose. Ces deux processus aident le corps à se débarrasser des cellules endommagées et sont utilisés à cette fin comme méthode de traitement. Par ailleurs, ils préviennent des maladies comme le diabète, alzheimer et les maladies cardiovasculaires. L’autophagie désigne le fait que les cellules dégradent leurs propres composants et les réutilisent. L’apoptose va encore plus loin: c’est une mort cellulaire programmée, qui est un phénomène actif faisant partie du métabolisme.

Logiquement, rien ne s’oppose au fait de jeûner quelques jours pour son estime de soi ou pour commencer à perdre du poids. Il manque encore des résultats scientifiques solides sur l’homme pour évaluer si jeûner est sain ou pas; des recherches doivent encore être effectuées. En revanche, un jeûne plus long est clairement malsain. Les personnes qui optent pour une forme de jeûne devraient être en bonne santé, boire suffisamment et n’être en aucun cas enceinte ou en période d’allaitement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *