(fotolila / Monkey Business)

Que faire en cas de brûlure?

Refroidir, refroidir, refroidir : c’est la règle la plus importante en cas de petite brûlure légère. Si la peau est gravement atteinte, il faut rapidement consulter un médecin.

Quand faut-il aller chez le médecin?

  • Lorsque le visage, les mains, les articulations ou les parties génitales ont été touchés.
  • Lorsque plus de dix pour cent de la surface de la peau (épiderme) est brûlé ou ébouillanté, il faut aller à l’hôpital. Pour les nourrissons, c’est déjà le cas à partir de cinq pour cent. La paume de la main correspond à environ un pour cent de la surface du corps. Si plus d’un tiers de la surface de la peau est brûlé, ne serait-ce qu’au deuxième degré, le patient est en danger de mort.
  • En cas de brûlures au troisième degré, il faut d’urgence avoir recours à un médecin (144).

Les trois degrés de gravité

Les médecins font la distinction entre trois degrés de brûlure différents : en cas de brûlure au premier degré, seul l’épiderme est atteint. L’endroit est rouge, enflé et douloureux. Les cloques sont typiques de brûlure au deuxième degré. Dans ce cas, le derme, situé plus en profondeur, a aussi été atteint. En cas de brûlure au troisième degré, toutes les couches de la peau sont atteintes. La peau prend une teinte allant de grisâtre à blanche. Comme les nerfs sont également détruits, les personnes brûlées ne souffrent plus.

Conseils en cas de brûlures

En cas de brûlure légère et peu étendue, la première mesure la plus importante est de refroidir. Le mieux est de le faire sous l’eau courante ou avec une compresse. Ne pas utiliser la glace ou de l’eau glacée. Il faut refroidir le temps que la douleur se calme. En cas de brûlures au premier degré, il suffit d’utiliser un baume soignant. Il convient de couvrir d’un pansement stérile les blessures ouvertes, afin d’éviter toute inflammation. Il ne faut pas percer les cloques causées par les brûlures. Et, en aucun cas, il ne faut utiliser des « remèdes-maison » comme du beurre, de la farine ou de l’huile qui peuvent abimer la peau blessée.

En cas de brûlures graves, il ne faut en aucun cas enlever les vêtements qui collent sur la peau. Seules peuvent le faire des personnes spécialisées sans causer d’autres dommages. Les grandes brûlures seront refroidies avec prudence. En effet le risque d’une hypothermie existe pour le patient.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *