Peu dormir et grossir?

Trop peu de sommeil se porte sur les hanches.

Ne pas manger pendant huit heures? Pendant la journée, c’est une chose impossible. C’est différent pendant la nuit. Pendant cette période, le corps produit notamment l’hormone appelée leptine, qui veille à ce que nous nous sentions rassasiés. Sinon nous ne pourrions pratiquement pas dormir une nuit complète, sans être importunés par la faim. La production de ghréline en revanche – cette hormone qui stimule la sensation de faim – est réprimée durant le sommeil. Le manque de sommeil perturbe joliment ce mécanisme. Il n’est donc pas étonnant que trop peu de sommeil puisse se répercuter négativement sur le poids. Une étude de chercheurs américains de l’Université du Colorado a même montré que les personnes qui dorment trop peu pour leur situation ont tendance à manger plus que ce dont elles ont effectivement besoin.

Les 16 sujets soumis au test ont été divisés en deux groupes: la première moitié a été autorisée à dormir neuf heures pendant cinq jours, l’autre moitié seulement cinq heures. Les sujets avec moins de sommeil ont pris presque un kilo durant cette période. Au petit-déjeuner, ils se sont servis moins copieusement – probablement parce que leur horloge interne se trouvait encore en mode sommeil. En contrepartie, tard le soir, ils mangeaient davantage d’aliments calorifiques – à ce moment-là la nourriture est, comme l’on sait, plus difficile à digérer. Au lieu de se préparer au sommeil, le corps doit libérer de l’énergie pour la digestion. Cela rend l’endormissement plus difficile.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *