Ayurveda-Massage: Mehr als Stirnölgüsse

Massage ayurvédique: plus qu’un filet d’huile sur le front

Très prisés, les massages ayurvédiques sont un soin souvent réalisé tout seul. Or, d’après l’enseignement ayurvédique, ils ne sont utiles que s’ils s’inscrivent dans le concept thérapeutique global.

Un mince filet d’huile tiède versé de façon homogène sur le point situé entre les sourcils: outre le massage synchrone par deux thérapeutes, cette pratique est la forme la plus populaire du massage ayurvédique. Pourtant, s’accorder un traitement de temps à autre contredit le principe fondamental de la médecine indienne, dans laquelle les massages font partie d’une thérapie individuelle et complète, et se pratiquent uniquement après qu’un diagnostic approfondi a été posé.

Gargarisme à l’huile

Dans l’ayurvéda, on pratique aussi le gargarisme à l’huile, autrement dit des bains de bouche, que l’on peut facilement faire à la maison. A cet effet, on prend doucement une grande quantité d’huile de sésame dans la bouche, puis on la garde aussi longtemps que possible avant de la recracher. On peut sinon faire circuler une petite quantité d’huile dans la bouche en la pressant à travers les interstices dentaires, et ensuite la recracher. Le gargarisme à l’huile est censé renforcer les dents ainsi que les gencives, prévenir la mauvaise haleine et être bénéfique pour tout l’organisme. Il est aussi possible d’utiliser ici de l’huile d’olive ou de tournesol. On prête toutefois à l’huile de sésame en particulier des vertus antibactériennes et antivirales.

En cas de sciatique et d’ostéoporose

Combinée à d’autres traitements, l’oléation du front peut, d’après la doctrine ayurvédique, aider à lutter contre l’hypertension, la dépression ou les troubles du sommeil. D’autres techniques de massage font du bien à l’appareil locomoteur. Si, par exemple, la colonne vertébrale présente de l’arthrose, le kadi vasti peut soulager: on pose sur la zone du corps souffrante un cercle de pâte dans lequel on verse de l’huile chaude. Ce traitement est également censé apaiser les problèmes sciatiques et discaux. En cas d’ostéoporose, les massages réguliers du corps entier avec de l’huile sont considérés comme une protection efficace.

Non seulement le type de massage est important, mais l’huile en elle-même l’est aussi. Dans la tradition ayurvédique, on parle d’huile «médicalisée», qui constitue une bonne partie de l’effet thérapeutique. Fabriquée avec des plantes médicinales spéciales, cette huile est adaptée en fonction de chacun. Il est recommandé de se renseigner sur la qualité des huiles, jugée bonne si, par exemple, les mélanges sont faits maison à base de plantes indigènes.

Versions sans huile

On utilise souvent de l’huile lors des massages ayurvédiques, mais pas toujours. Udvartana est l’une des techniques où l’on masse le corps avec une poudre végétale finement broyée. C’est un bon remède contre les démangeaisons et l’urticaire. De plus, le massage à base de poudre raffermit, lisse et purifie la peau. Garshan désigne un massage pratiqué à sec avec des gants de soie. Plutôt tonique, il stimule la circulation lymphatique et sanguine.

Evaluer cette contribution.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *