(Thinkstock)

L’amour favorise-t-il la bonne santé?

Faites-vous des câlins durant le joli mois de mai! Des études montrent ce que peut faire l’amour. Ainsi, il semble que les couples heureux soient moins malades et vivent même plus longtemps que les autres.

Le coeur bat la chamade, les pensées tournent toutes autour de l’être aimé, on a la tête à l’envers. La plupart d’entre nous gardent un bon souvenir de leur premier amour. Toutefois, l’euphorie de la naissance des sentiments se transforme avec le temps. Les premiers émois passés, si tous les paramètres coïncident, débouchent sur une longue et stable relation d’amour. Une telle relation profonde et confiante a une incidence positive sur la santé. Des études ont prouvé que les personnes mariées, et surtout les hommes, vivent plus longtemps et se rendent moins souvent chez le médecin. Ils présentent un risque moindre de développer des maladies cardiovasculaires, du diabète, la maladie d’Alzheimer ou des affections pulmonaires.

Selon une étude japonaise, les hommes mariés ont trois fois moins de risques de décéder d’une maladie cardiovasculaire que les hommes non mariés. Source: BMC Public Health

Les hormones jouent un rôle central

Lors des premières phases d’une relation, lorsqu’on est amoureux, les hormones telles que la dopamine, l’adrénaline et la sérotonine rendent euphoriques. Elles stimulent les mêmes zones du cerveau que le font la cocaïne ou l’opium. Lors d’une relation durable, c’est l’hormone de liaison ocytocine qui prend le relai; elle est souvent appelée «hormone de la tendresse». Cette hormone atténue l’angoisse et le stress et nous pousse à faire confiance aux autres. De plus, elle contribue à ce que les partenaires puissent être fidèles. Les deux partenaires produisent cette hormone en grande quantité pendant l’orgasme, lors des caresses et, la femme, également lors de l’accouchement et de l’allaitement.

Les faits suivants établis par plusieurs études ne laissent pas d’étonner: enlacer quelqu’un à plusieurs reprises pendant au moins 10 secondes

  • diminue le risque de maladies cardiovasculaires
  • abaisse la pression sanguine
  • réduit le stress
  • stimule le système immunitaire
  • diminue le risque de dépression
  • atténue les angoisses

Attention à l’ocytocine artificielle

L’interaction entre les neurotransmetteurs et les hormones dans notre corps est extrêmement complexe et les effets de ces dernières sont multiples. Il faudra donc encore de longues années de recherche avant que l’on ne comprenne les mécanismes exacts et que l’on puisse, le cas échéant, utiliser des produits pharmaceutiques de substitution. C’est pourquoi il est fortement déconseillé de prendre soi-même de l’ocytocine de synthèse, comme celle qui est proposée sur Internet. Il est bien plus judicieux de ne pas se priver de caresses avec son partenaire et d’entretenir ses relations avec amour. C’est dans cet esprit que nous vous conseillons de vous blottir contre votre partenaire durant le joli mois de mai et de profiter de l’effet bienfaisant et sain de ces instants de tendresse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *