Malade pendant la grossesse: que faire?

On le lit très souvent dans les notices d’emballage: «ne pas prendre ce médicament en cas de grossesse.» Mais que faire lorsque le rhume est déjà installé ou que la toux ne faiblit pas?

Lors d’une grossesse, le système immunitaire perd un peu de sa force. On a donc tendance à tomber plus facilement malade. Naturellement, on se pose beaucoup de questions: comment guérir? La maladie va-t-elle affecter mon enfant? Quels remèdes puis-je prendre sans risque pour mon enfant? Généralement, un rhume avec fièvre est sans conséquence pour le bébé à naître. La toux aussi apporte son lot de soucis: est-ce que les spasmes provoqués par la toux sont mauvais pour l’enfant? Pas d’inquiétude. Le liquide amniotique protège votre enfant des chocs venant de l’extérieur et de la pression exercée par la toux.
Cela dit, il est toujours utile pour une future maman de connaître des remèdes maison qui peuvent être utilisés sans danger même lors d’une grossesse.

Malgré tout, si la maladie dure longtemps ou présente des traits inhabituels, il est recommandé de consulter son médecin.

Prévenir le rhume

  • Renforcer ses défenses immunitaires:
    manger équilibré, beaucoup bouger en plein air
  • Eviter le contact avec des personnes malades et les foules (serrer des mains, prendre quelqu’un dans ses bras et embrasser)
  • Se ménager des pauses et des moments de calme dans le quotidien.

Rhume ou éternuements

  • Pommade pectorale (thym, marjolaine, angélique)
  • Inhalations de vapeur
  • Boire beaucoup
  • Spray nasal: selon sa composition, à n’utiliser qu’après en avoir parlé à son pharmacien et/ou son médecin; toutefois, les sprays contenant une solution saline sont inoffensifs.

Toux

  • Pommade pectorale (beaucoup de drogueries et pharmacies proposent leur propre mélange)
  • Boire beaucoup
  • Faire des inhalations
  • Sirop contre la toux à base de plantes
  • Compresse de pommes de terre
  • Médicaments pour soulager la toux: à prendre uniquement après discussion avec son médecin

Fièvre

  • Il est possible de prendre du paracétamol (Dafalgan, Ben-u-ron) durant la grossesse, mais il est impératif d’en discuter au préalable avec la sage-femme, son médecin ou son pharmacien.
  • Boire beaucoup
  • Enveloppement des mollets

Maux de gorge

  • Boissons chaudes (tisanes sous forme de mélange: faire attention à la composition des plantes, car certaines peuvent provoquer des contractions; en discuter impérativement avec votre sage-femme, votre droguiste ou votre pharmacien)
  • Foulard
  • Faire des inhalations
  • Se gargariser (avec une infusion de sauge par ex.)

Méthodes alternatives comme l’acupuncture, l’homéopathie, les sels de Schüssler, etc.: la sage-femme, le droguiste ou le pharmacien peut faire des propositions thérapeutiques individuelles.

  • 1 cc de sucre candi
  • 1 citron bio (couper des tranches)
  • 1 oignon (finement haché)

Verser par couches dans un bocal hermétique: un sirop va rapidement se former, qu’on peut prendre par petites cuillerées. Se conserve jusqu’à 1 semaine au réfrigérateur.

  • 1 cc de fleurs de tilleul
  • 1 cc de fleurs de sureau
  • 1 cc de reine-des-prés

  • 3 l d’eau bouillante, laisser infuser pendant 10 minutes
    Ajouter év. un peu de jus de citron (vit. C),
    év. un édulcorant selon le goût.

     

    Remarque importante

    Ces listes ne sont pas exhaustives et sont à adapter selon la personne et la situation.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *