Dry Needling
(Gettyimages)

Dry Needling: comment des «aiguilles à sec» soulagent les douleurs

Largement répandues, elles peuvent survenir partout sur le corps et sont souvent très douloureuses: les contractures musculaires. Il est surprenant que le fait de piquer avec des aiguilles permette de soulager ces douleurs; une raison suffisante pour se pencher de plus près sur le Dry Needling.

Presque tout le monde les connaît, les petites contractures musculaires douloureuses. Elles peuvent toucher n’importe quel muscle du corps, mais surviennent souvent dans la région de la nuque ou du dos. En exerçant une pression sur ces nœuds, on soulage la douleur, qui irradie tout le muscle, voire d’autres parties du corps.

Le Dry Needling est une méthode visant le même but. Celle-ci consiste à planter des aiguilles très fines («à sec») directement dans le point de contracture, qu’on appelle un point trigger. Cela doit relâcher les tensions et rétablir une bonne irrigation des tissus concernés.

Pourquoi les points trigger se forment-ils?

Le syndrome myofascial (SMF)

Pendant longtemps, on ne considérait pas que les muscles ou les fascias pouvaient être à l’origine des douleurs. Or, certaines études révèlent qu’ils sont responsables de 80% à 90% des douleurs. Même si la douleur n’est pas localisée dans le muscle, des muscles contractés peuvent par exemple provoquer des douleurs aux nerfs ou aux articulations.
A l’heure actuelle, la question de savoir pourquoi ces points trigger apparaissent n’est pas encore entièrement résolue. Les scientifiques partent du principe que les distensions, les lésions musculaires, les surcharges, les gros chocs ou le stress génèrent des contractures musculaires sur le long terme. Un cercle vicieux s’ensuit: le corps libère des messagers inflammatoires et stimule ainsi les récepteurs de la douleurs. Diverses études ont révélé une valeur basse du pH dans les tissus contractés des points trigger ainsi qu’une concentration élevée de substances à l’origine des inflammations et de la douleur. C’est si on ne met pas fin à cette spirale qu’apparaissent les points trigger. Par conséquent, les tissus de la zone concernée ne sont plus bien irrigués.

Pourquoi «à sec»?

Le nom «Dry Needling» provient du fait que cette méthode s’effectue sans médicament, autrement dit «à sec». Outre l’aiguille, elle n’a pas grand-chose à voir avec l’acupuncture. «Wet Needling» signifie en revanche qu’il faut prendre des médicaments en plus.
Même si les points trigger ne sont pas visibles sur les images médicales telles que les IRM, les scientifiques ont trouvé d’autres signes indiquant leur présence: une partie du muscle se durcit et forme ce qu’on appelle un cordon musculaire, qu’on sent bien. Les douleurs intenses et irradiantes peuvent être très brèves ou durer plusieurs jours. Une pression exercée sur un point trigger peut provoquer des convulsions locales dues au fait que le nœud «saute».

Ces mesures peuvent aider en cas de points trigger:

  • Massage, pression manuelle sur les points trigger
  • Traitement au laser
  • Neurostimulation électrique transcutanée (TENS)
  • Dry Needling

Du Dry Needling contre les contractures musculaires

Exercices qui entraînent la colonne cervicale

En maintenant notre colonne cervicale dans la même position, nous la sous-sollicitons, mais nous la sur-sollicitons aussi, puisqu’elle ne bouge souvent pas pendant des heures. Des exercices appropriés préviennent les contractures et aident à soulager les douleurs.
Lors d’une séance de Dry Needling, le thérapeute pique superficiellement l’aiguille entre 5 et 10 millimètres dans le ventre du muscle. Cela provoque une convulsion brève et involontaire du muscle. La manière dont cette convulsion détend le point contracté n’est pas très claire; la plupart des études supposent que le stimulus restaure l’environnement chimique. Une autre hypothèse est que le point trigger est tellement surstimulé que les stimuli sensoriels se normalisent à nouveau.

Comment le Dry Needling agit-il?

Un groupe de chercheurs américains a synthétisé de façon systématique 23 études sur les effets du Dry Needling. Sa conclusion:

  • Le Dry Needling semble efficace contre les points trigger, et donc les contractures musculaires.
  • Cet effet est indépendant de la zone corporelle touchée; mais un nombre particulièrement élevé d’études concernent la région de la nuque.
  • Le Dry Needling est plus efficace que les étirements et l’électrothérapie et semble tout aussi efficace qu’un traitement manuel des points trigger.

Effets secondaires indésirables: peut-on se blesser?

Tant que les aiguilles sont plantées uniquement dans le ventre du muscle, le Dry Needling ne comporte aucun risque. Il requiert néanmoins des connaissances approfondies de l’anatomie humaine. Il est donc important de se faire traiter par un physiothérapeute ou un médecin qualifié; ce dernier pourra intervenir sans toucher de nerfs et garantir la pertinence du traitement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *