Wie Darmsanierung unser Immunsystem stärkt

Comment le nettoyage intestinal renforce notre système immunitaire

Un nettoyage intestinal permet de détoxifier l’organisme et de reconstituer la flore intestinale. Non seulement il est utile en cas de problèmes intestinaux, mais il renforce aussi le système immunitaire. Une bonne méthode de prévention, facile à utiliser à la maison.

Nos intestins abritent 100 billions de bactéries. Ces bactéries constituent la flore intestinale si importante pour notre système immunitaire. La plupart d’entre elles vivent dans la muqueuse intestinale. Elles facilitent la digestion, repoussent les germes indésirables, participent à la production de vitamines et neutralisent les toxines. Si l’équilibre de ces bactéries est perturbé, la flore intestinale naturelle s’en trouve affectée.

Le nettoyage intestinal aide à rétablir la symbiose et à reconstituer la flore intestinale. Par ailleurs, non seulement il est recommandé pour les personnes déjà malades, mais il constitue également une mesure de prévention importante pour renforcer le système immunitaire.

Quel est le rôle de la flore intestinale?

Plus les types de bactéries qui composent la flore intestinale sont nombreux, plus cette dernière peut agir pour notre santé. Une alimentation équilibrée a une grosse influence sur l’équilibre bactérien. Le fait de consommer trop de sucre, de protéines ou de glucides vides comme le pain blanc, les pâtes et les sucreries a un impact négatif sur la flore intestinale, car les bactéries ne peuvent pas produire assez de nutriments importants. Le stress a un effet similaire. Toutefois, ce sont les antibiotiques qui sont les plus gros destructeurs de bactéries. Ils éliminent non seulement les mauvaises bactéries, mais aussi parfois les bonnes et nous rendent ainsi plus vulnérables face aux maladies. C’est pourquoi lorsqu’on prend des médicaments, il est d’autant plus important de manger sainement et de préserver sa flore intestinale.

Ces symptômes indiquent un déséquilibre de la flore intestinale:

  • Diarrhée
  • Constipation
  • Ballonnements
  • Maux de ventre
  • Allergies ou intolérances alimentaires
  • Fatigue chronique
  • Côlon irritable

1re étape: purger les intestins

Le nettoyage intestinal commence par une purge. Cette dernière permet d’évacuer les résidus néfastes et de détoxifier l’organisme. La muqueuse intestinale et ses bonnes bactéries se régénèrent, réduisent les inflammations et retrouvent leur équilibre. Un jour avant la purge, il est conseillé de commencer par un jour de repos digestif pour habituer lentement le corps à la purge. Lors de cette journée, il faut consommer des aliments faciles à digérer et riches en fibres comme des légumes, du riz, des pommes de terre, des fruits ou du yogourt nature. Il faut renoncer complètement aux sucreries, à l’alcool, à la nicotine et au café.

Pour la purge intestinale, des laxatifs naturels comme le sulfate de sodium ou de magnésium font bien l’affaire. Un lavement suffit aussi pour nettoyer les intestins. On recommande de prendre entre 20 et 30 grammes de sulfate de sodium dilués dans un demi-litre d’eau tiède. Il faut éviter de boire cette mixture trop vite et y consacrer une vingtaine de minutes.

Chez la plupart des personnes, les effets se font sentir au plus tard après 2 à 4 heures. Si, après avoir bu, on réalise un effort physique, cela accélère le transit, et il faut donc s’assurer d’avoir des toilettes à proximité. Lors de l’évacuation, semblable à une diarrhée, le corps perd beaucoup de liquide. Il est donc important de boire au moins 3 à 4 litres d’eau pendant la purge.

2e étape: reconstituer la flore intestinale

Le jour suivant la purge, on reconstitue la flore intestinale de manière naturelle. Les probiotiques et les prébiotiques sont tout indiqués à cet effet. Les probiotiques sont des micro-organismes bénéfiques pour la santé, comme les bactéries d’acide lactique. Ce sont ce qu’on pourrait appeler des «bonnes» bactéries. Les prébiotiques sont des fibres qui aident ces «bonnes» bactéries à se multiplier. L’inuline, une substance végétale, en fait partie.

On retrouve les composants des probiotiques et des prébiotiques dans de nombreux compléments alimentaires vendus à prix d’or en pharmacie sous forme de gélules ou de poudre. Les effets de ces produits sont toutefois contestés. Le magazine Gesundheitstipp explique également que l’efficacité de ces produits n’a jamais été clairement prouvée.

Le meilleur moyen de reconstituer la flore intestinale est de manger sainement et de manière équilibrée. Au début, il faudrait consommer davantage d’aliments probiotiques et prébiotiques, pendant 1 à 2 semaines environ dans un cas normal; mais la flore intestinale met plus ou moins de temps à se reconstituer en fonction des individus et il n’est donc pas possible d’indiquer une période précise. La durée dépend fortement de l’état de la flore intestinale. C’est pourquoi il faut écouter son corps et prolonger la cure jusqu’à ce qu’on se sente mieux.


Probiotiques dans les aliments:

  • Yogourt
  • Kéfir
  • Choucroute
  • Soupe miso
  • Kombucha (thé fermenté)
  • Fromage
  • Vinaigre de pomme
  • Tempeh (semblable au tofu)
  • Kimchi (à base de chou chinois fermenté)


Prébiotiques dans les aliments:

  • Chicorée
  • Topinambour
  • Poireau
  • Oignon
  • Ail
  • Salsifis
  • Artichaut
  • Pomme
  • Banane, mangue, papaye
  • Graines de lin ou de psyllium



Même lorsque l’équilibre de la flore intestinale est rétabli, il vaut la peine de consommer régulièrement ce genre d’aliments, car avec des intestins sains, on se sent plus en forme et performant et on est mieux protégé des maladies.

6 thoughts on “Comment le nettoyage intestinal renforce notre système immunitaire

  1. Nos intestins abritent 100 milliards de bactéries.
    C’est faux dans un rapport de 1 à 10000. J’ai laissé un commentaire. Non seulement le commentaire a été ignoré, mais aussi l’article n’a même pas été corrigé. Si c’est comme ça que vous désirez une interaction, c’est aller vers un mur. Avec mes bonnes salutations.

    1. Bonjour, nous sommes désolés de vous avoir fait patienter. Vous avez entièrement raison: nous avons corrigé les chiffres que vous avez évoqués. Un grand merci pour votre remarque! Nous vous souhaitons une excellente semaine et vous envoyons nos meilleures salutations.

  2. Il faudrait vérifier vos chiffres. Le nombres de bactéries dans l’intestin est bien de 100 milliards, mais c’est par gamme! On estime généralement le nombre de bactéries dans le corps (pas seulement l’intestin donc) à 100 billions (10 puissance 14) soit 100 mille milliards.

  3. Bonjour,
    est-ce que le jour de la purge on peut manger et quoi, si c’est le cas?
    Merci pour cet article intéressant!

    1. Bonjour,
      Merci pour votre commentaire. Alors il n’est pas impératif de ne rien manger avant un nettoyage intestinal – mais il est judicieux de le faire, étant donné que les intestins se vident complètement. Il est recommandé de commencer par une diète le jour précédant le nettoyage intestinal (l’article comprend une liste des aliments recommandés), puis de boire beaucoup avant la purge (effectuée p. ex. avec du sulfate de sodium). L’étape 2 de l’article du blog explique comment reconstituer ensuite sa flore intestinale.
      Nous vous souhaitons un bon début de semaine.
      Cordialement, votre CSS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *