Contrastwerkstatt / fotolia

Cancer du côlon – non merci!

C’est un paradoxe: 1700 personnes meurent chaque année en Suisse d’une maladie qui, si elle avait été diagnostiquée à temps, aurait pu être guérie. C’est pourquoi pharmaSuisse et la CSS Assurance s’engagent conjointement dans la prévention du cancer du côlon à l’échelle nationale.

Cancer du côlon – non merci!

Le cancer du côlon est la troisième maladie cancéreuse la plus fréquente (après le cancer de la prostate et celui du sein) et la deuxième cause de mortalité par cancer en Suisse. Le risque augmente aussi sensiblement avec l’âge. Plus de 90% des personnes atteintes d’un cancer du côlon ont plus de 50 ans. Comme ce cancer se développe insidieusement sur une période de cinq à dix ans, pendant laquelle il passe souvent inaperçu, bon nombre de cas sont diagnostiqués à un stade avancé. Pourtant, il est possible de le prévenir par des mesures simples et efficaces.

Quels sont les éventuels symptômes?

Au début, la maladie évolue la plupart du temps sans symptômes, ceux-ci ne se manifestent que plus tard:

  • Présence de sang dans les selles
  • Besoin d’aller à selles, sans pouvoir déféquer
  • Modification des habitudes de défécation
  • Maux de ventre nouvellement apparus et persistants
  • Perte de poids inexpliquée

Prévention: comment prévenir le cancer du côlon?

Les personnes qui vivent sainement non seulement se sentent mieux, mais diminuent aussi le risque de développer un cancer du côlon. Voici quelques conseils en matière de prévention:

  • Nourrissez-vous sainement et maintenez votre poids dans la norme; peut-être que notre programme nutritionnel MyCoach vous aidera.
  • Faites suffisamment d’exercice physique
  • Buvez suffisamment d’eau ou de thé non sucré et évitez de consommer trop d’alcool ou de boissons sucrées.
  • Mangez peu de viande rouge et transformée, mais assez de produits riches en fibres (p. ex. produits à base de céréales complètes, fruits et légumes).

Pourquoi la CSS Assurance soutient-elle la prévention du cancer du côlon?

Nous sommes convaincus de l’effet de la prévention et du dépistage précoce du cancer du côlon et souhaitons sensibiliser un maximum de personnes à ce sujet en collaboration avec pharmaSuisse. Nous prenons en charge, pour les assurés à partir de 50 ans, les coûts du conseil par le pharmacien et du test pour l’analyse des selles (condition: il faut avoir conclu une assurance-maladie complémentaire selon la LCA auprès de la CSS ou d’INTRAS).

+50? Dépistage du cancer du côlon

50 ans et plus: rendez-vous dans votre pharmacie pour un dépistage

Avez-vous plus de 50 ans? Alors testez dès à présent vos risques de développer un cancer du côlon grâce à une méthode simple dans l’une des pharmacies participantes.

En fonction de l’évaluation du risque, vous recevez un test pour l’analyse des selles à la pharmacie, que vous effectuez chez vous et envoyez directement à un laboratoire. Une discussion a lieu par la suite à la pharmacie. Si des examens supplémentaires comme une coloscopie sont nécessaires, vous êtes adressé/e à un médecin.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *