Raffinierte Anatomie: Wie der Magen die Verdauung in Gang setzt

Une anatomie ingénieuse: l’estomac et la digestion

L’estomac est responsable de la première étape de la digestion. Il a pour tâches de préparer les aliments à passer dans les intestins et de transmettre en premier au cerveau la sensation de réplétion gastrique. Mais il arrive que ces signaux soient trompeurs.

Une anatomie ingénieuse: pourquoi l’estomac est-il aussi penché?

L’estomac commence juste en dessous du mamelon gauche et finit sous l’arc costal droit. Sa forme penchée permet aux liquides de s’écouler le long de son côté court directement dans l’intestin grêle. Quant à la nourriture, elle atterrit sur le côté long de l’estomac. La puissante paroi stomacale commence alors son travail telle une pétrisseuse. Elle mélange et broie les aliments. Le phénomène dit de «rétropulsion» stimule en outre l’ensemble du tractus digestif. Les gargouillis qu’on entend après avoir mangé montrent donc que la digestion a bien commencé. C’est pourquoi il est d’ailleurs fréquent qu’on doive aller aux toilettes juste après le repas.

Cependant, l’estomac n’a pas qu’une fonction mécanique: l’acide gastrique tue un grand nombre d’agents pathogènes et de bactéries. Dans le même temps, les enzymes commencent déjà à cliver les protéines, ce qui prépare le terrain pour l’intestin grêle.

Un estomac plein n’est pas synonyme de satiété

Gargouillements de l’estomac

L’estomac gargouille quand sa musculature se contracte. Elle pousse ainsi l’air qu’on a avalé dans l’intestin grêle. Mais cela ne signifie pas pour autant qu’on a forcément faim: l’intestin grêle a encore de quoi digérer et veut se nettoyer avant l’arrivée du prochain bol alimentaire.
C’est aussi l’estomac qui signale en premier au corps qu’il est repu. A cet effet, il a besoin d’une certaine quantité de nourriture. Quand la paroi stomacale se tend, les capteurs qui s’y trouvent sont les premiers à transmettre au cerveau la sensation de réplétion gastrique. Si on mange un carré de chocolat, on aura certes ingéré une grande dose d’énergie, mais on ne se sentira pas pour autant repu. A l’inverse, si on boit beaucoup d’eau, on aura l’impression d’être repu du fait de l’extension de l’estomac. Cependant, cette sensation ne dure pas longtemps.

La satiété sur plusieurs heures

C’est l’intestin qui sait dire si on a absorbé suffisamment de nutriments. Il produit une hormone dès que la digestion se met en route. Ensemble, la «cholécystokinine», le «glucagon-like peptide-1» et les hormones du pancréas transmettent au corps le signal de satiété durable. Ce processus n’est toutefois de loin pas le seul à indiquer si on est repu. De nombreux autres facteurs signalent si on a assez mangé ou si on a faim, par exemple les habitudes alimentaires ainsi que le volume de ses propres réserves de graisse.

L’eau qu’on boit en mangeant dilue-t-elle l’acide gastrique?

Le débat est encore ouvert: faut-il ou non boire de l’eau en mangeant? Les avis divergent. Kimberly Snyder, conseillère en nutrition de nombreuses stars hollywoodiennes, recommande de ne pas boire du tout avant un repas, car les liquides dilueraient l’acide gastrique et ralentiraient ainsi la digestion. D’autres boivent un litre d’eau avant de manger pour arriver plus rapidement à satiété et perdre du poids.

Il n’existe en fait aucune étude prouvant que l’eau peut diluer l’acide gastrique et donc influence vraiment la digestion. Seule une quantité extrême d’eau peut avoir cet effet. Absorber une certaine quantité de liquide en mangeant, que ce soit dans le plat en lui-même ou sous forme de boisson, aide à digérer et prévient la constipation. Le régime ayurvédique constitue un bon équilibre à cet égard: boire de l’eau (chaude) ou une infusion aux herbes par gorgée pendant le repas aide la digestion, mais boire trop d’eau avant le repas entrave la digestion.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *