Nicht nur für stille Wasser: Die Informatiklehre bei der CSS

Des eaux pas toujours calmes: l’apprentissage en informatique de la CSS

«Une bonne journée de travail, c’est quand j’avance et que j’atteins mes objectifs en oubliant le temps qui passe.» Passionnée de rame, Iman Lünsmann évolue avec autant de détermination sur l’eau que dans le monde de l’informatique.

Iman Lünsmann est l’une des 115 apprentis de la CSS et l’une des trois femmes qui suivent une formation pour devenir informaticiennes en développement d’applications. Cet été, cette jeune femme de 18 ans terminera sa deuxième année d’apprentissage. En ce moment, Iman travaille sur une appli d’apprentissage de la CSS avec d’autres apprentis, tous des garçons, au centre de la formation professionnelle ICT de Suisse centrale, à Adligenswil. Le fait d’être minoritaire en tant que femme dans le monde de l’informatique ne la gêne absolument pas. Au contraire, «on se fait automatiquement plus remarquer». Il faut dire qu’elle est aussi la seule femme dans sa classe.

 

De Lucerne à Shanghai

Commencez votre apprentissage à la CSS

Informez-vous sur les places d’apprentissage vacantes.

Postes vacants

Iman est fascinée par les autres cultures. Elle n’a donc pas hésité longtemps pour poser sa candidature quand son formateur lui a parlé des semaines internationales de projet ICT* à Shanghai. Pour la préparer, Iman a bénéficié de l’expérience interculturelle de son formateur, Marcus. «Marcus m’a montré comment les Chinois s’échangent leurs cartes de visite. La dame du comité de sélection était ravie quand j’ai pris sa carte des deux mains.» En septembre, c’est le grand départ: Iman s’envole pour trois semaines à Shanghai avec 24 apprentis en informatique de toute la Suisse. Une occasion unique pour découvrir le quotidien de travail dans la culture chinoise et acquérir de l’expérience professionnelle au niveau international. En pensant à la Chine, Iman rayonne: «Je me réjouis énormément et j’espère que je pourrai travailler sur le projet de reconnaissance faciale.» Le but est surtout que les apprentis élargissent leur horizon et acquièrent de l’expérience. Une expérience qu’Iman ramènera à la CSS et pourra partager avec ses collègues.

 

Objectif à plus long terme: des études

Après son apprentissage, Iman veut absolument continuer ses études. Peut-être dans la psychologie, un domaine différent de l’informatique, qui est très abstraite et axée sur les chiffres?
Quoi qu’il en soit, Iman ne correspond pas du tout au cliché du geek introverti passant des heures collé à son écran. Tous les samedis, elle est bénévole au service social d’aide et de soins à domicile à Lucerne: «Je rends visite à une dame de 80 ans atteinte de démence. Elle vit seule et n’a pas de famille. Elle est adorable et se réjouit toujours de pouvoir papoter.» Mais pour vraiment laisser de côté les cours et la programmation, Iman préfère naviguer sur le lac des Quatre-Cantons. Elle s’entraîne six à dix heures par semaine. «J’aime terminer une bonne journée de travail sur le lac.»

*Semaines internationales de projet ICT à Shanghai

Ces semaines sont organisées par l’office de l’enseignement secondaire et de la formation professionnelle du canton de Zurich et par l’école professionnelle technique de Zurich (TBZ). Le projet est encadré par l’organisation d’échange Route2China. http://route2china.ch/eintauchen-in-unbekannte-berufswelten (uniquement en allemand)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *