Combien coûte la santé?

Chaque fin d’année, l’Office fédéral de la statistique (OFS) publie les dépenses détaillées pour le système de santé suisse avec un retard de deux ans (dû au traitement et à l’évaluation conséquents de l’ensemble des données). Les chiffres les plus actuels, portant sur 2013, confirment la tendance de croissance continue des coûts de la santé en Suisse, qui s’élevaient à exactement 69 226 700 000 francs pour 2013.

Cela représente une augmentation de 1,7 milliard de francs ou 2,5 % par rapport à l’année précédente. Les dépenses par personne ont augmenté pour atteindre 713 francs (+ 9 francs) par mois. La part des coûts du système de santé dans le produit intérieur brut est passée à 10,9 %.

Les hôpitaux génèrent la majorité des coûts

En 2013, plus de la moitié (54 %) des coûts pour les produits et les prestations du système de santé étaient supportés par les hôpitaux (36,6 %), les établissements médicosociaux (13,3 %) et les institutions pour personnes handicapées (4,1 %). Les fournisseurs de prestations ambulatoires (médecins, dentistes, physiothérapeutes, psychothérapeutes, services Spitex, services paramédicaux divers, laboratoires, autres) représentaient en tout 31,6 % des coûts. Avec 18 %, les médecins étaient le groupe de prestataires le plus important au sein de ce secteur. Le commerce de détail avec les médicaments et les appareils thérapeutiques atteignait une part de 7,8 % des coûts du système de santé. Les frais administratifs et les dépenses pour la prévention et la prévention des accidents assumés par les assureurs (4 %) et par l’Etat (1,6 %), et qui sont considérés comme des prestations du système de santé, représentaient un total de 5,7 % des coûts.

Les assureurs-maladie assument la part du lion

En 2013, les 713 francs de coûts par habitant ont été financés comme suit: 262 francs par personnes (+ 17) ont pu être couverts par les prestations de l’assurance-maladie obligatoire, 46 francs (+ 2) par l’AVS, l’AI et l’assurance-accidents, 32 francs par d’autres organes responsables de la sécurité sociales et de prestations sociales sous condition de ressources et 52 francs (+ 1) par les assurances complémentaires. L’Etat a pris en charge 144 francs (+ 1) tandis que des fondations de droit privé ont assumé 7 francs. Ainsi, les ménages ont payé le solde s’élevant à 170 francs (− 12) en plus de leurs primes d’assurance, principalement pour les prestations des établissements médicosociaux, les prestations dentaires ainsi que la participation aux frais des prestations ambulatoires et stationnaires dans le cadre de l’assurance de base.

Dépenses plus importantes que le budget de la Confédération

Pour réaliser l’importance économique du système de santé, on peut le comparer aux finances de la Confédération: les près de 70 milliards de francs qu’a coûtés le système de santé en 2013 représentent plus que la totalité du budget de la Confédération pour l’année en cours. Pour 2016, le budget de la Confédération prévoit des dépenses d’environ 67 milliards de francs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *