Sport und Training im Seniorenalter

Sport et exercice pour les aînés

Sport et vieillesse, une combinaison qui peut ne pas sembler adéquate, alors qu’elle l’est parfaitement. Les aînés qui pratiquent encore assez d’exercice physique restent en forme et autonomes plus longtemps et maintiennent ainsi leur qualité de vie plus longtemps.

Une activité physique pour structurer, un partenaire pour se motiver

Le départ à la retraite provoque un véritable chamboulement, dont le plus grand est le gain de temps libre dans un quotidien qui était auparavant très structuré. L’exercice physique est un bon moyen de rétablir une structure dans son quotidien avec une activité saine. Faire du sport régulièrement avec des amis est en outre une belle occasion de garder une vie sociale et de rencontrer de nouvelles personnes. Par ailleurs, le soutien mutuel peut aussi être précieux en cas de baisse de motivation.

2,5 heures pour un effet positif sur la santé

Les recommandations nationales en matière d’activité physique bénéfique pour la santé des aînés ne sont pas fondamentalement différentes de celles pour les plus jeunes. Les aînés devraient eux aussi se dépenser au moins 2,5 heures par semaine, dans l’idéal sur plusieurs jours. Il s’agit de la durée minimale afin de faire du bien à sa santé. Toute activité sportive supplémentaire offre encore plus de bénéfices pour la santé.

Entrent dans ces 2,5 heures toutes les activités de dix minutes au moins qui entraînent un léger essoufflement et font augmenter un peu le pouls. Il peut très bien s’agir d’activités quotidiennes telles que du vélo, du jardinage ou le fait de monter et de descendre les escaliers. Les activités d’intensité élevée qui font accélérer la respiration tout en faisant transpirer comptent à double. Les personnes qui n’ont pas pratiqué de sport pendant une période prolongée devraient consulter leur médecin avant de commencer une activité intense.

Même celles qui ne sont plus en mesure d’atteindre complètement les recommandations de base à cause de douleurs bénéficient de l’exercice physique. Les activités douces comme l’aquagym sont une solution à cet égard.

Augmenter sa qualité de vie en entraînant sa force et sa mobilité

En plus des activités du quotidien, il vaut la peine d’entraîner sa force et sa mobilité. En effet, avec l’âge, la musculature tend à fondre et à perdre de son élasticité. Des gestes simples tels que monter les escaliers ou enfiler un pull-over deviennent soudainement difficiles. Mais grâce à un entraînement ciblé de la force et de la mobilité, on parvient à repousser le moment où l’on n’est plus capable de vivre au quotidien sans une aide extérieure. On garde aussi sa qualité de vie plus longtemps.
[teaserbox size=”medium” align=”middle” title=”Nos recommandations”] Nos recommandations en matière d’activité physique se fondent sur celles de la Ligue suisse contre le rhumatisme et du réseau suisse Santé et activité hepa.ch .[/infobox]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *