Plus d’activité physique: 5 conseils pour les non-sportifs
(Gettyimages)

Tenir ses résolutions: 5 conseils pour les non-sportifs

«L’année prochaine, j’irai régulièrement courir.» Des résolutions de ce type sont vite prises, mais échouent souvent peu après les premières tentatives. Cet article vous donne des conseils sur la manière de tenir ses résolutions sportives à long terme aussi.

1 – Choisir le bon sport

Le plaisir fait partie des facteurs de succès, car l’idée est de rester actif ou active sur la durée. Ce n’est pas parce que le CrossFit et le yoga ont actuellement la cote qu’ils vous conviennent aussi. Avant de choisir, vous devriez également tenir compte des coûts et de l’aspect pratique de l’activité.

En fin de compte, la seule façon de savoir si l’on aime un sport, c’est de s’y essayer. Vous trouverez certainement dans votre entourage une personne passionnée par ce sport, qui vous y initiera et vous prêtera volontiers le matériel nécessaire. Vous pouvez aussi passer par les associations, qui sont toujours ravies d’accueillir la relève. Quoi qu’il en soit, testez plusieurs activités.

2 – Fixer des priorités

Adopter un nouveau comportement est plus difficile et frustrant qu’il n’y paraît au départ. Réfléchissez donc bien à ce dans quoi vous vous lancez. Si la nouvelle résolution est vraiment importante pour vous, vous devez en faire une priorité. Les séances de sport doivent être inscrites dans votre calendrier et ne doivent pas être déplacées.

3 – Commencer petit à petit

Au départ, l’idéal est de se fixer des petits objectifs faciles à atteindre. «Une pompe avant de se brosser les dents» ou «un tour de la maison après manger»: il n’y a pas d’excuse pour ne pas le faire.

Un fois ces objectifs atteints, le niveau de difficulté peut être rehaussé d’un cran. Le même principe vaut ici: mieux vaut progresser pas à pas qu’échouer en voulant aller trop vite. Un jour, la petite pompe se transformera en séance de gymnastique matinale, et le tour de la maison en promenade.

4 – Anticiper les obstacles

Le chemin à parcourir d’ici que l’activité physique devienne une habitude et fasse partie du quotidien est semé d’embûches. Anticipez déjà les obstacles personnels que vous allez rencontrer. Elaborez un plan pour les neutraliser au cas où ils surgissent et mettez-le par écrit: «Pour éviter que je m’affale sur le canapé en rentrant, j’emporte mon sac de sport au travail.» Ou: «Quand il pleut fort, je remplace ma séance de course à pied par de la natation.»

5 – Chercher de l’aide

Tout le monde connaît des jours moins bons, lors desquels les petits démons intérieurs prennent le dessus. Voilà précisément pourquoi l’on devrait intégrer son entourage à ses plans. Expliquez à votre partenaire ou à vos amis ce que vous envisagez de faire et demandez-leur un coup de pouce.

Il est aussi possible de se trouver un ou une partenaire ayant les mêmes plans. Le soutien mutuel motive, et les rencontres régulières pour faire du sport aident particulièrement à lutter contre ses démons intérieurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *