Sup Yoga

SUP yoga: se mettre au défi sur l’eau

Le SUP yoga combine le stand up paddle et le yoga, deux sports tendance qui garantissent à la fois un moment dans la nature et un bon entraînement de la stabilité et de la souplesse.

Depuis la fin des années 1990, le yoga ne cesse de gagner en popularité en Suisse. Cette pratique sportive rassemble aujourd’hui plusieurs milliers de personnes, et leur nombre continue de croître.

Qu’est-ce que le SUP yoga?

Avec le nombre croissant de yogis, les styles de pratiques se diversifient aussi toujours plus. Le SUP yoga en est un exemple. Comme son nom l’indique, ce type de yoga se pratique sur une planche de stand up paddle, un support instable. La planche remplace donc le tapis de yoga, et c’est une étendue d’eau qui fait office de studio.

De quoi a-t-on besoin pour faire du SUP yoga?

Pour faire du SUP yoga, pas besoin d’équipement spécial. La tenue de yoga est simplement remplacée par un maillot de bain ou des vêtements de sport qui sèchent rapidement. Selon la météo, il faut aussi prévoir des lunettes de soleil et de la crème solaire.

Les personnes souhaitant pratiquer du SUP yoga de leur propre chef peuvent louer une planche de SUP à divers endroits directement au bord d’un lac. Les personnes qui préfèrent suivre des cours collectifs de yoga peuvent aussi le faire sur l’eau. Toujours plus de studios de yoga proposent également des cours de SUP yoga.

Comment le SUP yoga renforce-t-il le corps?

Le fait de garder son équilibre malgré le mouvement des vagues renforce la musculature profonde. Ces nombreux petits muscles ont pour rôle de stabiliser la colonne vertébrale, protégeant ainsi le corps des blessures.

Outre le gainage profond, le SUP yoga entraîne la coordination. La coordination est un mélange de réactivité, de capacité rythmique, d’équilibre, de différenciation et d’orientation. Ces capacités sont toutes plus ou moins liées entre elles. Le SUP yoga les entraîne presque toutes simultanément.

A qui le SUP yoga s’adresse-t-il?

Le SUP yoga s’adresse non seulement aux yogis expérimentés, mais aussi aux débutants. Une planche arrondie à l’avant convient mieux à ces derniers. Plus la planche est large et épaisse, plus elle est stable sur l’eau. Il est en outre plus facile de pratiquer le SUP yoga le matin, car c’est à ce moment de la journée que l’eau est le plus calme.

Pour les personnes qui font du yoga depuis un certain temps, le SUP yoga permet de varier la pratique. Les exercices de yoga sur l’eau sollicitent davantage le corps et renforcent ainsi l’interaction entre force et équilibre.

Conclusion: avec le bon degré de difficulté, le SUP yoga s’adresse à toutes les personnes qui aiment faire du yoga et des sports aquatiques, s’entraîner dans la nature ainsi qu’essayer de nouvelles choses.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *