Was nützt Faszientraining?
(Gettyimages)

A quoi sert-il d’entraîner les fascias?

Les rouleaux pour fascias sont à la mode. Rares sont les centres de fitness à ne pas en avoir, et on les utilise aussi activement dans les cours collectifs. Mais qu’entraîne-t-on exactement avec ces rouleaux, et peut-on entraîner les fascias avec d’autres exercices?

Qu’est-ce que les fascias?

Les personnes qui cuisinent de la viande de temps en temps ont certainement déjà vu la pellicule blanche qui enveloppe le tissu musculaire. Il s’agit d’une sorte de fascia, un terme qui englobe aussi d’autres types de tissu conjonctif. Ces tissus protègent les organes et donnent la forme et la structure à notre corps, à l’instar de la peau et de la fine couche d’une orange, qui entourent et séparent la pulpe du fruit.

Le manque d’exercice altère les fascias

Les tissus conjonctifs se renouvellent en permanence. Or, ce mécanisme ralentit avec l’âge. Les fascias peuvent se feutrer ou se coller, ce qui diminue leur élasticité et leur fluidité. Le manque d’exercice renforce cet effet.

Pourquoi entraîner les fascias?

Un entraînement approprié et le fait de rester actif renforcent le métabolisme ainsi que le renouvellement des tissus conjonctifs. Notre corps redevient plus souple et plus élastique, les mouvements deviennent plus fluides, et le travail des muscles est plus efficace.

Plus des conseils pour régénérer les muscles:

Comment entraîner les fascias?

Bien que l’entraînement des fascias semble être très à la mode en ce moment, il n’a rien de nouveau. Si les nouveaux instruments de massage (rouleaux, balles ou bâtons) sont très efficaces, ils ne sont qu’une partie de l’entraînement global des fascias. De nombreuses disciplines traditionnelles, telles que le yoga ou le taï-chi, intègrent aussi cet entraînement avec efficacité.

Mouvements variés

Des mouvements variés sont ce qu’il y a de mieux pour les fascias: c’est en étant souples et dynamiques qu’ils ont le plus grand effet. Par contre, des mouvements très répétitifs tels que le cyclisme n’ont pratiquement aucun effet sur les fascias.

Etirement et mobilisation de tout le corps

Beaucoup d’exercices d’étirement et de mobilisation se focalisent sur des articulations et des muscles isolés. Or, les tissus conjonctifs traversent tout le corps. C’est pourquoi, pour travailler l’ensemble des fascias, il faut aussi faire des exercices pour étirer la chaîne musculaire et articulaire dans sa globalité. Le yoga, le pilates ou le qi gong sont notamment des disciplines qui incluent de nombreux mouvements de ce type.

Massages

Les massages stimulent le métabolisme et favorisent la régénération. On peut recourir à des techniques classiques ou à des instruments de massage. Ce qui importe, c’est de masser lentement et en direction du cœur.

 

Evaluer cette contribution.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *