(fotolia / Romolo Tavani)

Pourquoi les primes ne cessent de croître d’année en année dans l’assurance de base?

Chaque année à l’automne, les primes de l’assurance-maladie de l’année suivante sont communiquées. Cela fait couler beaucoup d’encre et est largement commenté dans les médias. Pourquoi les primes augmentent-elles d’année en année?

Un simple coup d’œil à l’évolution des coûts et des primes des dernières années montre que la hausse des primes va de pair avec la hausse des coûts de la santé, et cela depuis l’introduction de la loi sur l’assurance-maladie en 1996. La hausse des primes dépend donc directement de la hausse des coûts.

Poser les bonnes questions

Etant donné que l’augmentation des primes est parallèle à celle des coûts, il ne faut pas se demander „pourquoi les primes augmentent-elles?“ mais plutôt „pourquoi les coûts augmentent-ils?“. Du fait que, selon la loi, les primes doivent couvrir les coûts (cf. LSAMal, art. 16, al.3), une hausse des coûts entraîne automatiquement une augmentation des primes. L’Office fédéral de la santé publique (OFSP) contrôle chaque année, avant la publication des primes, si les assureurs respectent la loi: les primes qui ne couvrent pas les coûts ne sont pas approuvées. Les primes sont donc le reflet de l’évolution des coûts et ne peuvent être considérées indépendamment de ceux-ci.

Pourquoi les coûts ne cessent-ils d’augmenter?

La hausse des coûts montre que de plus en plus de prestations sont dispensées. De plus, l’offre de prestations ne cesse d’augmenter, ce qui entraîne une extension des quantités. Enfin, le progrès technique offre un plus large éventail de possibilités de détecter, de diagnostiquer et de traiter les maladies. L’évolution démographique joue également un rôle dans la hausse des coûts. Grâce aux très bonnes prestations médicales, l’âge moyen de la population augmente sans cesse, mais corollairement aussi le nombre de personnes âgées nécessitant de nombreuses prestations de santé.

Que fait la CSS pour lutter contre la hausse des coûts?

La CSS Assurance fait beaucoup pour freiner la hausse des coûts, et donc des primes. Grâce à un contrôle strict des quelque 17 millions de factures qu’elle reçoit, elle arrive à économiser de très grosses sommes. En outre, une lutte active est menée contre les fraudes à l’assurance. Une petite équipe très active s’attaque à des recours injustifiés aux prestations et permet d’économiser des sommes importantes, dans l’intérêt du collectif de l’assurance. Par ailleurs, la CSS propose de nombreux programmes de santé pour les personnes atteintes de maladies chroniques (par exemple diabète, insuffisance cardiaque, hypertension). Le suivi et l’accompagnement permettent aux personnes de mieux gérer leur maladie. Cela permet aussi d’économiser sur les coûts de prestations, dans l’intérêt des payeurs de primes. Toutefois les assurances ne sont pas les seules à être sollicitées pour économiser sur les coûts ; tous les acteurs du système de santé doivent apporter leur contribution. Ce n’est qu’ainsi qu’il sera possible d’enrayer une hausse des primes, année après année. Vous pourrez lire dans l’article du blog „Comment économiser sur mes primes?» comment, en tant que consommateur, vous pouvez économiser sur les coûts.

4 thoughts on “Pourquoi les primes ne cessent de croître d’année en année dans l’assurance de base?

  1. Il faut arrêter de dire qu’une personne âgée est la cause de l’augmentation des primes. Pendant environ plus de 40 ans je n’ai pas ou peu sollicité de prestations.

    1. Bonjour,
      Merci de nous avoir fait part de votre sentiment quant à l’information parue sur notre blog.
      Il est réjouissant d’apprendre que vous êtes en bonne santé. Tel n’est malheureusement pas le cas de nombres de personnes jeunes ou âgées. Fort de votre expérience, vous relevez qu’une personne âgée ne nécessite pas plus de soins que des assurés plus jeunes. Il est vrai que l’augmentation des coûts n’est pas uniquement due au vieillissement de la population. L’offre de prestations tant dans le domaine stationnaire qu’ambulatoire augmente continuellement. Les nombreux progrès techniques sont profitables à tous mais sont néanmoins coûteux. Souhaitez-vous plus d’information à ce sujet?
      Merci de nous contacter avec vos coordonnées à l’adresse email : reactionsclientele@css.ch. Nous vous répondons volontiers.

      Meilleures salutations
      Matthias Schmid

  2. j’ai effectivement de la peine à comprendre ces augmentations, en effet tout les autres prix stagnent!
    Il y a un malaise ou trop de dirigeants surqualifiés(salaires)

    1. Bonjour,
      Merci de nous avoir fait part de votre remarque quant à ce sujet. Nos frais administratifs (salaires, informatique, bâtiments, marketing, publicité) s’élèvent à environ 4,5% des primes encaissées alors que la branche se situe en moyenne à environ 5%. Par ailleurs, ces derniers n’ont pas augmenté ces dernières années.

      Ainsi, sur un franc de primes, plus de 95 centimes sont utilisés pour rembourser les factures de nos assurés.

      Les coûts de la santé sont en revanche en hausse constante. Vous souhaitez plus d’information à ce sujet? Merci de nous contacter avec vos coordonnées personnelles à reactionsclientele@css.ch
      Nous vous fournirons volontiers les précisions souhaitées.

      Meilleures salutations

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *