Les primes augmentent-elles trop?

Dans l’assurance-maladie suisse les primes ne cessent d’augmenter plus ou moins sensiblement. Toutefois, le rythme est le même que celui de la hausse des coûts.

Est-ce que les assureurs s’enrichissent sur le dos des payeurs de primes?

Nombreux sont les assurés qui se plaignent de la charge financière toujours plus grande que représentent ces primes. Et il n’est pas rare d’entendre que les primes augmentent plus fortement que les coûts et que les assureurs s’enrichissent sur le dos des payeurs de primes. Mais quelques chiffres suffisent à contredire cette assertion: 2080, 2552 et 2987 francs. Ces chiffres représentent le coût net que les assureurs-maladie suisses ont dû payer en moyenne par assuré, respectivement en 2003, 2008 et 2013. En une décennie, les coûts par tête ont donc augmenté de 44 pour cent.

Et les primes?

Les chiffres de 2281, 2586 et 3105 représentent une hausse de 36 pour cent. En d’autres termes, les primes ont augmenté plus ou moins au même rythme que les coûts. C’est la seule manière de garantir que les coûts de la santé, sans cesse croissants, pourront être couverts. La différence entre les primes et les coûts nets résulte des frais d‘administration. Tous les chiffres mentionnés figurent sur le site de l’Office fédéral de la santé publique (OFSP).
Comparaison des primes et des coûts de la santé

  • S'abonner à la newsletter

    Notre newsletter paraît chaque mois et contient des informations utiles sur les sujets relatifs à la santé, à la forme, à l’alimentation, à l’économie sur les primes et plus encore.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *