Was nützt mir eine kerngesunde CSS?

Une CSS en bonne santé: quel intérêt pour moi?

Le Groupe CSS a présenté son résultat annuel 2017: nous enregistrons un bénéfice de plus de 150 millions de francs et sommes heureux d’accueillir plus de 45 000 nouveaux clients. Nous consolidons ainsi notre position de numéro 1 et notre solidité financière. Mais quel est l’intérêt des clients à ce que la CSS soit en bonne «santé»?

Dans le domaine des assurances, les bénéfices font toujours beaucoup parler d’eux. Les clients souhaiteraient que les primes soient plus basses et qu’il n’y ait pas de bénéfice. Or, dans l’assurance de base, les excédents appartiennent aux assurés. Nous vous présentons ci-dessous les avantages d’une CSS en bonne santé financière.

 

«La CSS est solide financièrement. De plus, nous sommes parvenus à acquérir un nombre extraordinaire de nouveaux clients. Nous avons posé de bonnes bases.»

Philomena Colatrella, CEO

Assurance de base: les excédents appartiennent aux assurés

Rapport de gestion 2017

Si vous souhaitez plus de détails, vous trouverez tous les chiffres et informations relatifs au dernier exercice dans notre rapport de gestion 2017 en ligne.

Vers le rapport de gestion

«Les primes augmentent pour engraisser les caisses-maladie»: un raisonnement simple, mais faux. Il est vrai que nous avons réalisé un excédent réjouissant de près de 5 millions de francs en 2017 dans l’assurance obligatoire des soins. Mais cet excédent est placé dans les réserves et revient entièrement aux assurés. En effet, la loi interdit de faire des bénéfices dans l’assurance de base. En revanche, des réserves sont indispensables pour faire face aux coûts d’une vaste épidémie. Lorsqu’un évènement de cette ampleur se produit, il y a beaucoup plus de consultations médicales, ce qui entraîne des coûts considérables. Il faut alors puiser dans les réserves pour éviter que la caisse-maladie devienne insolvable.

Des primes qui prennent l’ascenseur? Peu probable à la CSS

Les réserves ont aussi une autre fonction, très importante: bien que nous calculions les primes de façon qu’elles couvrent les coûts prévus, il se peut que les coûts de la santé, et donc les primes, augmentent dans une proportion supérieure à la moyenne dans certains modèles et certains cantons. C’est là que nous puisons dans les réserves pour éviter une hausse disproportionnée des primes. Comme nous l’avons dit, les réserves appartiennent aux assurés: elles leur sont rendues sous forme de hausse modérée des primes. L’année dernière, tandis que les primes ont augmenté de 4,5% environ dans toutes les assurances, elles n’ont progressé que de 2,2% à la CSS. Ainsi, nos assurés bénéficient directement de notre bonne santé financière.

Une administration économique

Nous gérons l’argent des primes de manière économique, comme le montre notre taux de frais administratifs: sur 100 francs prélevés sur l’argent des primes, 96 francs servent à couvrir les prestations médicales et profitent ainsi directement aux assurés. Avec des frais administratifs de 4% dans l’assurance de base, nous comptons parmi les acteurs les plus efficaces de la branche.

Les assurances complémentaires, un investissement pour l’avenir

Imaginez: vous payez toute votre vie une assurance d’hospitalisation; le jour où vous avez besoin de cette assurance, à un âge avancé, il se trouve que la société d’assurance n’existe plus, car elle n’était pas solide financièrement. Votre argent et votre couverture d’assurance ont disparu. Dans l’assurance de base, cela ne pourrait pas se produire, car les assurés doivent être repris par un autre assureur. Il en va différemment des assurances complémentaires: si une société d’assurance complémentaire fait faillite, il peut être difficile de conclure une nouvelle assurance auprès d’une autre société, puisqu’il faudra remplir une déclaration de santé. Une CSS financièrement saine garantit la pérennité de l’assurance complémentaire, ce qui profite en définitive aux assurés.

2 thoughts on “Une CSS en bonne santé: quel intérêt pour moi?

  1. Tout à fait d accord avec vous mais c est dans l’assurance de base que les primes du canton de geneve sont chères. Ou est la devise un pour tous tous pour un

    1. Merci pour votre remarque. Dans l’assurance de base, toutes les caisses-maladie sont tenues de différencier les primes d’après les régions définies par l’Office fédéral de la santé publique (OFSP). Quelle est l’idée derrière cette obligation légale? Les primes des caisses-maladie sont censées être le reflet des coûts de la santé. C’est pourquoi les primes sont plus élevées là où les dépenses pour la santé sont plus importantes – notamment dans les régions citadines, où il y a par exemple de nombreux cabinets médicaux. La devise “un pour tous, tous pour un” s’applique donc en premier lieu à l’intérieur des régions ou cantons.
      Cordialement
      Luc-Etienne Fauquex

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *