Convenience Food

Plats préparés: comment conserver leurs nutriments

Prêts en un éclair, goûteux, toujours disponibles: les plats préparés ont la cote. Que faut-il faire pour en tirer suffisamment de vitamines et de minéraux?

Le commerce de détail suisse déplore que les aliments rapportent difficilement de l’argent. Sauf les plats tout préparés. Ce domaine est en plein essor depuis plusieurs années et, en 2018, les ventes ont atteint 4,5 milliards de francs. Les plats précuisinés s’appellent aussi «convenient food» en référence à leur côté pratique, un aspect que les gens demandent aujourd’hui.

Les personnes qui sont souvent en déplacement, ont peu de temps ou rentrent à la maison tard le soir n’ont plus envie de cuisiner durant des heures. Elle se rabattent volontiers sur les produits industriels ou les plats préparés qu’il n’y a plus qu’à réchauffer.

Ce n’est pas malsain en soi, mais: «pendant la transformation, il peut y avoir une perte de vitamines, minéraux et substances végétales secondaires», déclare Antje Gahl de la Société allemande de nutrition. Tout dépend alors du mode de conservation:

  • Les produits surgelés ne sont pas nécessairement plus mauvais que les plats faits maison. Parfois, leur teneur en vitamines est même plus élevée que pour les aliments frais, en particulier si ces derniers ont été transportés ou entreposés pendant longtemps.
  • Pour les conserves et les produits séchés, il faut s’attendre à de réelles pertes, notamment de la vitamine C, sensible, et de l’acide folique, qui est hydrosoluble.
  • Dans tous les cas, plus la durée de conservation d’un produit transformé sans réfrigération est longue, plus sa valeur nutritive est faible.

Le micro-ondes a mauvaise réputation, à tort

Les nutriments peuvent se perdre non seulement lors de la transformation, mais aussi pendant la préparation. Antje Gahl dément le fait que les micro-ondes ont un effet particulièrement néfaste, comme on l’entend toujours. De nombreuses études ont prouvé que les ingrédients chauffés au micro-ondes ne se comportaient pas différemment par rapport aux méthodes de cuisson conventionnelles. L’Office fédéral de la santé publique le confirme.

Le micro-ondes est même mieux pour les petites quantités notamment. Par exemple, si des portions de légumes de 200 à 400 g sont cuites dans un peu de liquide, au moins autant de vitamines sont préservées que lors de la cuisson à la vapeur. Les aliments surgelés peuvent aussi être dégelés en douceur. Ce qui est mauvais pour les nutriments par contre, c’est de garder la nourriture au chaud pendant longtemps sur la plaque de cuisson.

mycoach, le programme nutritionnel pour changer les habitudes alimentaires

Souhaitez-vous vous nourrir sainement et ainsi prévenir l’apparition de certaines maladies? En collaboration avec mycoach, nous vous proposons un programme nutritionnel.

Plats préparés: conseils pour l’achat et la préparation

  • Lors de l’achat, faites attention à la liste des ingrédients et aux valeurs nutritionnelles, notamment à la teneur en lipides, en sel et en sucre; celle-ci est souvent plus élevée que ce que l’on croit.
  • Plutôt que d’acheter des produits contenant des graisses durcies, privilégiez les huiles végétales de grande qualité telles que l’huile de colza. Si vous lisez sur l’emballage «graisses hydrogénées» ou «partiellement hydrogénées», cela indique qu’il s’agit d’acides gras trans industriels, qu’il convient d’éviter.
  • Optez pour des produits bio, qui sont soumis à des normes plus strictes en matière de conservation et d’additifs.
  • Transportez les produits surgelés et réfrigérés dans des sacs isothermes puis rangez-les dès que possible dans votre congélateur ou votre frigo.
  • Mettez rapidement au frais les produits déjà réfrigérés, comme la salade ou les fruits coupés, et consommez-les aussi vite que possible.
  • Suivez les instructions sur l’emballage pour connaître la température et la durée de la cuisson. En surcuisant un plat, on perd encore plus de nutriments sains. En règle générale, moins un aliment est transformé, plus il est sain.
  • Ne compensez pas les nutriments manquants en prenant des vitamines ou minéraux de synthèse. Mieux vaut combiner un plat précuisiné avec des légumes et fruits frais.
  • Les aliments frais rendent la nourriture toute faite plus intéressante pour les papilles: réhaussez votre sauce tomate toute prête avec des morceaux de poivron et votre salade en sachet avec des herbes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *