Gettyimages / Angela Auclair

Maigrir sans régime?

Sur le long terme, les régimes amaigrissants font grossir. Voici pourquoi les cellules adipeuses sont justement nos meilleures alliées dans la lutte
contre les kilos en trop.

Protéines, glucides….

Tantôt ce sont les protéines dont il faut se priver pour maigrir, tantôt ce sont les glucides qui sont en grande partie diabolisés. Cependant, un grand nombre d’études montrent que, sur le long terme, les régimes favorisent le surpoids. En effet, une alimentation déséquilibrée est mauvaise pour la flore intestinale, laquelle influence sensiblement l’assimilation des denrées alimentaires.

Le secret: les cellules adipeuses brunes

Comment donc réussir à travailler avec son corps et non pas contre lui pour perdre du poids? Le secret: les cellules adipeuses brunes. Contrairement au tissu adipeux blanc,qui stocke l’excédent d’énergie sous forme de matière grasse, la graisse brune transforme l’énergie en chaleur et permet ainsi au corps de brûler de la matière grasse. À l’heure actuelle, les scientifiques sont à la recherche de  moyens permettant d’activer davantage les cellules adipeuses  brunes dans le corps.

Faire du sport

Il ne faut toutefois pas s’attendre à un miracle: une alimentation
raisonnable et une activité physique accrue restent le moyen le plus prometteur pour perdre du poids. Les personnes qui font du sport stimulent d’ailleurs aussi la formation de cellules adipeuses brunes. En plus d’être efficaces pour réchauffer le corps, celles-ci lui fournissent aussi de l’énergie en puisant dans les réserves de graisse. C’est la raison pour laquelle les sportifs ont un pourcentage de graisse brune plus élevé.

Notre recommandation: 11 conseils pour le sport en hiver

Les bienfaits de l’exposition au froid

Le froid semble jouer un rôle crucial dans ce contexte. Si le corps a froid, il nécessite davantage d’énergie pour se maintenir à une bonne température. C’est précisément ce processus que la formation des cellules adipeuses brunes met en marche; celles-ci produisent la chaleur requise et, par la même occasion, brûlent la graisse corporelle. Une étude japonaise a pu prouver que la capacité de thermogenèse de la graisse brune augmente sensiblement si l’on reste dans une pièce à 17 °C au moins deux heures par jour. Au début de l’expérience, les sujets brûlaient environ 100 calories supplémentaires par jour puis, après six semaines, ils en brûlaient plus de 300.

Baisser le chauffage

Le problème est que l’on se cantonne toute l’année dans des pièces chauffées, ce qui diminue le potentiel des cellules adipeuses brunes. Pourquoi ne pas baisser le chauffage de deux ou trois degrés en hiver? Cela permettrait non seulement d’économiser sur les frais de chauffage, mais aussi de maîtriser son bilan énergétique corporel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *