Krautstiel
(Maren Wischnewski / Thinkstock)

Les bettes: une source d’énergie «verte»?

Les fruits et les légumes contiennent de nombreuses substances précieuses. La bette en est un exemple phare dans la famille des légumes.

En matière de fruits et légumes, il vaut la peine d’y aller franchement: outre leurs vitamines et minéraux, ils contiennent une multitude de substances bénéfiques pour la santé, dites bioactives. Ces dernières peuvent par exemple avoir une influence positive sur la pression artérielle, faire chuter le taux de cholestérol ou réguler le taux de glycémie. Beaucoup de ces substances favorisent même la digestion, agissent comme anti-inflammatoires ou anti-cancérigènes et ont un effet favorable sur le système immunitaire.

La bette, une plante qui tient toutes ses promesses

Une source particulièrement précieuse de vitamines, de substances bioactives et minérales est la bette, également appelée poirée. Sa teneur en bêta-carotène, vitamine B, vitamine C et potassium y est pour quelque chose. Son goût ressemble à celui de l’épinard, bien qu’il soit plus épicé. Il en existe plusieurs sortes, mais elles ont toutes un goût similaire. Des tiges les plus intactes possibles et des feuilles fermes, vertes et croquantes garantissent la fraîcheur de cette plante. Si les feuilles sont déjà légèrement flétries, elles seront fades. Le mieux est alors de les laisser reposer sur une étagère. Pour la préparation, il convient de couper la base de la racine et de retirer les éventuelles parties brunies des feuilles. Ensuite, il faut bien la nettoyer.

Feuilles et tiges consommables

Les feuilles entières peuvent s’utiliser pour enrouler du poisson ou de la viande. On laissera les tiges mijoter dans de l’eau salée avec une pincée de sucre. Une fois bien cuites, elles seront servies comme les asperges, chaudes ou froides et accompagnées d’une sauce. Les bettes peuvent aussi accompagner du poisson ou de la viande, se préparer en tourte ou en potée bien relevée. Pour ce faire, il faut couper les tiges et les feuilles en bandes. D’abord, faire cuire à la vapeur avec un peu d’huile et des oignons les tiges hachées et déglacer avec du bouillon. Laisser cuire dix minutes, rajouter les feuilles et laisser mijoter pendant encore cinq minutes. Egoutter le tout avant de servir. Une fois blanchies, les bettes peuvent par ailleurs se congeler.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *