Gesund essen an einem Arbeitstag

Bon appétit! Manger sainement lors d’une journée de travail.

Manger raisonnablement lors d’une journée de travail n’est pas toujours facile. Alexia Sieber, nutritionniste de vivit, vous donne des conseils utiles.

Lorsque l’on a peu de temps à disposition et que n’existe aucune cantine, le fast-food est tentant. Pourquoi ne se rend-on pas ainsi un service ?

Le Fast Food a, à juste titre, mauvaise réputation. Les repas qu’on y prend présentent souvent une haute teneur en graisse. Un repas principal devrait se composer, pour environ 50 pour cent de l’énergie fournie, d’hydrates de carbone, de 10 à 20 pour cent de protéines et au maximum de 30 pour cent de lipides. Mais la teneur en graisse de nombreuses offres de collations rapides se situe entre 35 et 45 pour cent. En plus, on se procure le Fast Food sans effort et on le consomme à la hâte. Plaisir et détente sont nécessairement négligés; il peut en résulter de la constipation et des aigreurs d’estomac. A long terme, une alimentation mal équilibrée, riche en lipides et pauvre en fibres alimentaires augmente le risque des maladies de civilisation comme les maladies cardio-vasculaires et le diabète.

A quoi faudrait-il faire attention quand on ne dispose que de peu de temps à midi?

Si possible choisir toujours la variante pauvre en graisse, par exemple une assiette de salade, des nouilles avec du poulet et des légumes ou une soupe à l’emporter. De nombreuses offres ne contiennent aucune portion de fruits et de légumes ou une portion beaucoup trop faible. Il est donc recommandé d’intégrer délibérément entre deux des légumes et des fruits ou en complément d’un repas rapide; mangez le matin et le soir ce que vous négligez durant la journée.

Si à midi on a déjà mangé un repas chaud, faudrait-il plutôt prendre un  repas  froid  le soir?

Ce n’est absolument pas impératif. Souvent les gens supposent qu’un repas chaud est plus calorifique, mais ce n’est pas vrai. Celui qui, le soir, mange du pain avec du beurre, du fromage et du salami absorbe en proportion beaucoup de calories – et souvent n’est malgré tout pas rassasié, car les composantes qui remplissent l’estomac comme la salade et les légumes manquent.

Quelle est au fond l’importance du petit-déjeuner? Pendant la semaine, les actifs n’ont souvent pas le temps de le prendre.

Le matin, les stockeurs d’énergie sont vides. Si les réserves d’énergie ne sont pas remplies, notre performance mentale et physique est réduite. Un petit-déjeuner riche en hydrates de carbone comme le muesli ou le pain complet est donc idéal pour débuter la journée. Celui qui renonce au petit-déjeuner devrait au moins boire quelque chose le matin et rattraper le petit-déjeuner à la pause de 9 heures.

Que recommandez-vous comme collation?

Des fruits, des bâtonnets de légumes, des produits laitiers non sucrés, du pain complet, des fruits secs et des noix. Une telle collation aide à maintenir la performance sur une durée prolongée.

Pour beaucoup, le café et les boissons énergisantes font partie du quotidien. Ces boissons  augmentent-elles  vraiment  la  performance?

La caféine excite le système nerveux central et le psychisme, ce qui améliore la concentration et combat la fatigue. Du reste jusqu’en 2004, la caféine figurait encore sur la liste des dopants! Toutefois le corps s’habitue à la substance en cas de consommation régulière, si bien que son effet diminue. Il faut cependant déconseiller de boire simplement plus de café. Mais trois à quatre tasses par jour ne devraient pas représenter un problème. Un apport plus élevé de caféine rend nerveux, peut provoquer des insomnies et augmenter la pression sanguine. Dormir su*samment et boire assez d’eau restent les meilleures mesures pour maintenir ou augmenter la performance à la place de travail. Les boissons énergisantes sont surtout des bombes calorifiques. 0,5 litre de Red Bull contiennent environ 15 morceaux de sucre!

Peut-on  éviter  le  creux  de  midi  avec  la bonne alimentation?

Après un déjeuner copieux, il est diffcile de travailler. Des repas légers, avec des protéines, beaucoup de vitamines et de substances nutritives permettent de tenir en échec la baisse de régime de midi. Ils sont plus facilement digestibles et fournissent l’énergie nécessaire pour prévenir une diminution de la performance dans l’après-midi. Concrètement, je recommande du poisson, du poulet ou du tofu avec des légumes et de la salade, ainsi qu’une petite garniture riche en hydrates de carbone (par ex. du riz).

 

  • S'abonner à la newsletter

    Notre newsletter paraît chaque mois et contient des informations utiles sur les sujets relatifs à la santé, à la forme, à l’alimentation, à l’économie sur les primes et plus encore.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *