Wintergemuese

Légumes d’hiver: une diversité étonnante et de nombreux nutriments

En parlant des légumes d’hiver, on pense souvent au chou et à la rave. Mais la liste est bien plus longue et offre une large variété de saveurs et de nombreux nutriments.

Pensant qu’en hiver, presque rien ne pousse dans nos contrées, de nombreux consommateurs se tournent vers des légumes d’été importés, comme l’aubergine, la tomate ou la courgette. Pourtant, ce n’est pas une obligation, tant le choix de légumes d’hiver locaux est grand (voir la liste).

Par «légumes d’hiver», on entend ceux qui résistent au froid et au gel et qu’on cultive surtout pendant la saison froide. Mais ce sont aussi des légumes qui se conservent, et qu’on peut consommer tout au long de l’hiver.

Ils sont recommandés pour plusieurs raisons:

  • Avec eux, on retrouve la notion de ce qu’est un aliment de saison et on préserve l’environnement.
  • Ils sont très présents dans la cuisine créative. Les nouvelles recettes offrent des expériences culinaires étonnantes qui se font facilement à la maison. Savourer des feuilles de chou de Bruxelles blanchies avec des abricots secs ou des quartiers de poire fait disparaître à coup sûr les mauvais souvenirs d’enfance.
  • Les légumes d’hiver comme le chou frisé comptent parmi les superaliments. Particulièrement riches en vitamines, en minéraux et en substances végétales secondaires, ils contiennent tout ce qu’il faut, en forte concentration, pour être en forme toute la saison.

Bon à savoir pour vos courses: si vous recherchez des légumes d’hiver fraîchement récoltés, des espèces anciennes ou de nouveaux croisements, pensez à aller au marché ou dans une ferme près de chez vous. LINK https://www.myfarm.ch/fr

Sélection de légumes d’hiver locaux

Federkohl Chou frisé
on l’appelle aussi chou plume ou kale. C’est la nouvelle star des légumes d’hiver. On l’apprécie entre autres dans les smoothies verts. Il est particulièrement riche en vitamine C: 100 g de chou frisé cru suffisent à couvrir le besoin journalier.
Rosenkohl Chou de Bruxelles
un grand classique. Le gel révèle son goût caractéristique. Le chou de Bruxelles contient de la vitamine K, importante pour la coagulation du sang, ainsi que du magnésium et du fer.
Flowersprout Flower sprouts
on les appelle aussi kalettes. C’est une obtention récente, riche en nutriments, issue d’un croisement entre le chou frisé et le chou de Bruxelles. Les connaisseurs apprécient son goût de noisette et son agréable croquant.
Wirsing Chou de Milan
une excellente source d’acide folique. Consommées crues en salade, les feuilles internes sont délicieuses.
Kardy Cardon
une spécialité romande traditionnellement servie lors des repas de Noël. Parent de l’artichaut. Ses côtes blanchâtres sont découpées en morceaux et cuites dans de l’eau vinaigrée.
Chicorée Chicorée
regroupe l’endive, les puntarelle, la trévise,... On l’apprécie en salade avec des morceaux d’orange ou de pomme, qui atténuent son amertume. La chicorée est aussi un délice cuite à la vapeur ou en gratin.
Nüsslisalat Rampon / mâche
la salade d’hiver par excellence, que les températures négatives rendent particulièrement robuste. Le rampon contient beaucoup de vitamine A, C, E et B9 et de potassium. Les fins gourmets le dégustent étuvé dans un peu de beurre.
Rande Betterave rouge
parente de la betterave sucrière, elle est donc riche en glucides. Elle contient aussi des vitamines et du fer. Savoureuse aussi bien crue que bouillie, cuite au four ou sous forme de jus.
Pastinake Panais
une espèce ancienne redécouverte, de couleur blanche ou beige. Son goût se situe entre celui de la carotte et celui du céleri. Plus riche en vitamine C que la carotte, il contient aussi de la pectine, bonne pour le transit intestinal.
Kürbis Courge
une bonne source de bêta-carotène. On peut manger non seulement sa chair (cuite ou crue), mais aussi les pépins.
Schwarzwurzel Scorsonère (salsifis noir)
surnommée «asperge du pauvre», la scorsonère est l’un des légumes-racines les plus savoureux. Comme elle tache facilement (elle est noire), mieux vaut mettre des gants avant de l’éplucher. Elle contient du manganèse, qui aide à former la dopamine, la «molécule du bonheur».
Topinambur Topinambour
il a un doux goût de noix. Ce tubercule se déguste cru ou cuit. Ne pas éplucher, seulement laver et brosser. Elle contient de l’inuline, une fibre rassasiante.

 

Plus de légumes d’hiver

Recette: Chips de chou frisé au four

  • Retirer les tiges.
  • Couper les feuilles en morceaux de la taille d’une bouchée, mélanger avec de l’huile d’olive, du sel et du poivre.
  • Si souhaité, ajouter des flocons de piment, du curry ou de l’ail pressé.
  • Bien répartir sur une feuille de papier sulfurisé.
  • Cuire environ 20 minutes à 150 degrés, jusqu’à ce que les feuilles croustillent. Ouvrir le four de temps en temps pour évacuer l’humidité.

Plus de recettes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *