Fructoseintoleranz

Quand manger du fructose donne des maux de ventre

La forme la plus courante de l’intolérance au fructose n’entraîne pas de conséquences graves d’un point de vue médical. Les personnes concernées souffrent toutefois de symptômes tels que des ballonnements, des diarrhées, voire des vomissements.

On estime que 12 à 16 % des Suisses souffrent d’intolérance intestinale au fructose, et leur nombre tend à augmenter.

Pourquoi? Le fructose est bon marché, raison pour laquelle il est fréquemment utilisé dans les produits industriels. De plus, le fructose est plus sucré que le sucre utilisé couramment et il est métabolisé sans l’aide de l’insuline. Ainsi, le fructose a longtemps été considéré comme idéal pour les diabétiques. On le retrouve souvent dans la liste d’ingrédients de produits light ou diététiques avec l’inscription «moins de sucre» ou «contient des sucres de fruits». Cela a pour effet que même les personnes non concernées atteignent vite la limite recommandée de 35g.

De quoi s’agit-il

Intolérance héréditaire au fructose: un trouble du métabolisme congénital

Cette forme d’intolérance au fructose est très rare. Elle est détectée la plupart du temps dès le premier âge. Les personnes atteintes doivent éliminer à vie le fructose de leur régime alimentaire. Un test génétique ou un prélèvement de tissus du foie ou de l’intestin grêle permet d’y voir plus clair.
Quand on parle d’intolérance au fructose, il s’agit dans la plupart des cas d’une malabsorption de ce dernier. Chez les personnes concernées, l’assimilation du fructose contenu dans les aliments ne peut pas se faire dans l’intestin grêle comme elle le devrait. A la place, le fructose est dégradé dans le gros intestin sous l’action de bactéries, ce qui entraîne la formation de gaz. Les déclencheurs de cette intolérance peuvent être une maladie de l’appareil digestif ou des médicaments agressifs pour l’intestin. Les symptômes peuvent survenir à n’importe quel moment au cours de la vie.

Comment diagnostique-t-on une intolérance au fructose

Il suffit de se soumettre à une épreuve respiratoire. Les intolérances alimentaires engendrent souvent des douleurs abdominales, ce qui les rend difficiles à distinguer entre elles et fait qu’il est compliqué de poser un diagnostic. Le test respiratoire H2 est une méthode éprouvée pour diagnostiquer une intolérance au fructose. On fait boire à la personne, à jeun, une solution contenant du fructose. A intervalles réguliers, pendant une période de 2 à 3 heures, on mesure le taux d’hydrogène et de méthane dans la respiration. Si les bactéries entrent en action dans le gros intestin, ce taux augmente nettement.

Quels aliments contiennent du fructose

On retrouve les plus fortes concentrations de fructose dans les cerises fraîches et le raisin. Les fruits séchés comme les raisins secs font aussi partie des aliments les plus riches en fructose, car la teneur en fructose augmente massivement lors du séchage. Mais on en trouve aussi dans des légumes, le miel, le sucre blanc et les produits transformés. Il vaut donc la peine de jeter un œil à la liste des ingrédients. Il n’est pas nécessaire de renoncer durablement aux fruits et aux légumes, car les personnes concernées tolèrent souvent une certaine quantité de sucre simple. Cela permet d’éviter une carence. Il faut établir au cas par cas avec un médecin ou un diététicien quelle quantité peut être tolérée en fonction des aliments.

Fructoseintoleranz Zeitstrahl

Quels fruits se digèrent facilement

La banane et la mandarine sont particulièrement intéressantes, car elles contiennent plus de glucose que de fructose et améliorent ainsi l’assimilation dans l’intestin grêle. En règle générale, les fruits et légumes ayant un taux de glucose équivalent au taux de fructose ou plus élevé sont plus digestes. Les lipides et les protéines ont le même effet. Il vaut donc mieux consommer des fraises avec du yogourt que seules.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *